Choc épreuve apaisement...

Noura Bellissima

La plus dur des épreuves sur terre..

La plus des épreuves sur terre quand on à perdu un parent ou bien les deux.. 

C'est de perdre la chair de sa chair.. 

Aujourd'hui je l'ai vécu car tel été le destin.. 

Gros choc au début, je ne réaliser pas vraiment, ensuite j'ai réaliser.. 

Deuxième chose comment l'annoncer à mes enfants.. 

Je savais au fond de moi que c'est Dieu qui en à décidé ainsi et que peut être et sûrement c'était un bien pour moi comme nous le dit nôtre livre sacré.. 

Je senté que qu'elle que chose aller pas, pourtant 2 jours avant dernière écho tout été bien, mais moi je sentais que ça n'allais pas.. 

Je ne c'est comment l'expliquer mais je savais que j'allais vivre cette épreuve.. 

Mais après je me suis dit non ma belle tu te fais sûrement peur pour rien arrête de pensée à ça..  C'était arrivé à une de mes collègues à l'époque et je pensée à elle.. Autour de moi une copine aussi avait mit cette dur nouvelle sur fb..

Ça m'avais énormément touché mais je n'essaye de plus trop y penser et de faire confiance au médecin.. 

Mais à 8 mois et demi direction les urgence ! car je sentais que mon bébé aller pas bien, qu'elle ne bouger plus comme d'habitude... C'était une petite fille après 3 petit mec un miracle de Dieu cette petite princesse.. Ma princesse ma petite Lya je lui disais tout les jours dans mon ventre en le carressant très fort que je l'aimer tellement.. Et heureusement car au urgence la le verdict tombe.. 

Madame il n'y a plus d'activité cardiaque.. 

Je ne voulais pas y croire, pas à ce stade 8 mois et demi, le médecin m'a dit vous l'avez senti vous le saviez.. 

C'était vrais mais sur le coup c'est nôtre cœur à nous qui s'arrête.. 

Après il fallait l'annoncer au frères qui l'attendait avec impatience, comment leur dire une tel nouvelles.. 

Moi j'avais accepté car je c'est que c'était son destin et la volonté de Dieu.. 

Mais eux si fragile, je ne savais comment leur annoncer cette tragique nouvelle. 

J'ai du d'abord accoucher d'urgence, heureusement Dieu m'a donner la force, j'ai pu accoucher, la porter ma petite  princesse lui dire au revoir, elle été tellement belle on aurait dit qu'elle dormait... 

Un dernier aurevoir ici je me suis dit... 

Une dernière prière... (attestation de foie pour elle) 

Et je la remettais au mains de la sache femme pour la transférer au funérarium...

Avant ça instinct de mère ma mère s'inquiéter de ne pas avoir mes nouvelles... 

Personne été au courant c'était assez dur comme ça pour prévenir la famille... 

Je me suis dis je le ferai une fois que j'aurai accouché... 

La le téléphone de la clinique sonne, la sage femme qui m'avais accouché Ophelie une nana super que j'oublierai jamais, d'un grand soutient et d'un courage énorme.. 

Qui dit à mon mari que c'était moi qui été courageuse mais à ce moment elle aussi l'avait  été.. Même si c'était pas son bébé, on est humains et la j'ai vu l'humanité qui en ressorter les larmes qui coulé en cachette.. 

Son visage attristé et à la fois concentré pour l'accouchement

Une fois Lya sortie malgré que son âme qui rester parmi nous, le téléphone avait donc sonné pour moi aparement ma mère.. 

Comment cela été posible, personne au courant, juste mon mari et une de mes sœur, mon mari cela est trop dur pour lui il avait dit à ma sœur de prévenir ma mère... 

Dans tout les cas ma mère avait le pressentiment que qu'elle chose aller pas.. 

La sage femme me dis elle est la avec votre autre sœur mais c'est vous qui décider.. 

A ce moment j'étais perdu mais ma mère reste ma mère j'ai dis à Ophelie qu'elle pouvait venir.. 

Transféré en chambre sans Lya je vois ma grande sœur arrivé on c'est serré fort dans les bras elle plus que personne me comprenais... À ce moment j'ai tout lâché.. 

Ma mère est resté forte à voulu me réconforter mais elle a ce moment là elle avait pas les mots qu'il fallait.. 

Qu'elle mots dans ce moment il n'y a pas de mots.. 

Elles m'a tante et ma sœur avait fait 1h de route en pleine nuit pour venir.. 

J'ai dis à ma sœur que si il voulait voir Lya, elles ma tante la sœur de ma mère, elles  pouvait lui dire un dernier au revoir avant de quitter la clinique ma sœur acquiesça de la tête..  Nos regard se lâchait pas elle me quitta pour dire aurevoir à sa nièce qui elle aussi attendais avec impatience.. 

Mais dans la famille nous sommes très croyant et à ce moment là on c'est que c'est juste un long aurrevoir.. 

La haut si Dieu le veut on se retrouvera tous et je retrouverai ma princesse mon miracle ce miracle de la vie... 

Dieu à été la pour moi du début jusqu'à la fin sans lui je n'aurai pu écrire ses mots.. 

Avoir eu ce courage hors du commun.. 

Je n'aurai pu être debout.. 

Je le remercierai jamais assez il à toujours été la pour moi et aujourd'hui plus que jamais... 

Malgré la perte de ma princesse Dieu à appaisé mon cœur et atténué ma douleur... 

Pour ça aujourd'hui plus que jamais même si je le savais et que heureusement j'avais renforcer ma foie avant cette  dur épreuve.. 

Dieu est le plus grand

Mon prophète Mohamed sws

Mon livre est le Coran. 

Ma religion est l'Islam 


Cette belle religion que beaucoup on sali aujourd'hui, je tiens à dire que sans ma religion sans mon Dieu aujourd'hui je ne serai peut être plus de ce monde... 

Ou bien en hôpital psychiatrique... 

Quand l'épreuve m'es venue j'ai pensée à mon prophète Mohamed sws qui à vécu les plus durs des épreuves sur terre.. 

Et je me suis dis moi à côtés c'est pas incomparable même si c'était un prophète. 

Le dernier des prophète Mohammed sws. 






Report this text