Chronique sa mère - Syriza

mat_lartnak

Billet d'humeur et jeux de mots avec la vidéo

Je me fendrai aujourd'hui d'un billet d'humeur. En espérant que vous vous sentiez cancer-né par le fond parce qu'en jeux de mots, plus mauvais tumeur.  Je ne peux donc pas qualifié  décemment ce billet d'humour, tant il va être facile de faire la différence entre les rires escomptés et ceux effectivement comté. Ne vous inquiété pas je n'en ferai pas un fromage, ni n'en prendrai ombrage, tout juste un hommage. Je sais, dommage! Que voulez-vous quand on aime on ne compte pas.


Donc voilà, les élections en Grèce,  vous pourriez dire comme d'habitude, c'est vrai que d'habitude les élections engraissent mais surtout les élus. Là, c'est la p'tite syriza sur le gâteau, tout le monde se sent concerné et ça change puisqu'on a plus souvent l'habitude d'être cerné de cons ou consterné que concerné. Tout à l'heure par exemple, je remontais l'avenue, promenant mon animal, quand je croise un condescendant qui me regarde de haut. Vous me direz que c'est normal  si je monte et qu'il descend mais ça n'empêche pas de rester décent...de ses grands chevaux , j'étais à deux doigts de le démonter. Heureusement pour lui, j'étais bien trop content, pour me laisser con-tenter, tant et si bien que j'ai préféré cons-tater qu'il puait la conspiration, qu'il avait l'air concupiscent  et continuer mon chien, euh mon chemin.  


Quand je disais tout le monde est concerné, c'est pas tout à fait vrai, la Syrie-ça leur a fait ni chaud- ni froid,

- la pie niche haut, l'oie niche bas, l'hibou niche ni haut ni bas, où niche l'hibou-

Désolé mes tocs qui me reprennent. Pas de quoi fouetter un chat, de toute façon des chats errants en Syrie-ça se trouve plus beaucoup depuis qu'il courbe l'é-Chine. Il faut bien se nourrir.  A l'inverse de Téhéran, où le chah diront certains, erre toujours, ou en Turquie ou le chat erre-dogan ou même en Algérie où le chat-oui.

Pour en revenir à Syriza, si risée il y a, elle serait plutôt à mettre sur le compte de Marine , elle avait dû s'en coller pleins les narines Le Pen. Jean m'arrive même à m'dire qu'elle s'est rouler de gros cônes à l'aide de syriza plus, au vu de ses pupilles irisées pour oser se revendiquer du mouvement de la gauche grec, alors que le FN serait plutôt de l'aube doré, le faux frère. Ce qui me permet de faire une super transition avec le gros shrek qui vient d'être mise à l'allemande, je parle évidemment de  Merkel. Merkel conne celle-là. C'est vrai que depuis que Peggy la cochonne s'est mis au Russe, Oui oui au russe. Peggy, Da ! Son muppet show européen ne fait plus rire grand monde.

En espérant que le nouveau gouvernement d'Athènes puisse mener sa politique à terme, bien que nous en conviendront, le therme soit plutôt romain et que le thème de la pauvreté lui soit plutôt roumain. Je conclurai donc par un mot pour l'Europe en Gallo-roumain, c'est un mélange de gitan et d'latin : Fluctuat nec mergitur sivouplé (elle tangue mais ne sombre pas).

  • C'est top aussi !
    Bon, le mien en lien sur même sujet (mais j'ai honte ! c'est bon la honte !)http://welovewords.com/documents/je-dis-non-a-la-graisse

    · Ago almost 5 years ·
    Couv2

    veroniquethery

Report this text