Colère

Maureen G

Colère qui monte en moi,

Boule de feu dans l'estomac,

Colère qui bout comme un volcan

Je peux exploser à tout moment.

 

Cette colère ne s'éteint jamais,

Elle dort en moi, elle ronronne, comme un chat

Elle se tapit dans l'ombre et apparait

Elle jaillit et se répand en un immense fracas

 

Je la sens monter, je la sens s'immiscer

C'est presque un plaisir tordu de la ressentir

Je n'aime pas la voir me transformer

Mais elle m'a épousé pour le meilleur et le pire

 

Colère qui gronde dans ma tête,

Ouragan de mauvais sentiments,

Un séisme qui détruit et se répète

Colère, si je te rejette, je me mens.

 

Je sais que ce sentiment est malsain

Je sais que la rage et la haine

Ne cachent qu'une grande peine.

Je sais que ma colère est vaine

Elle n'aide jamais à faire taire le chagrin

Mais je suis à son bras, la meilleure des amantes

Et sa force attractive m'aimante

Sa puissance sur moi est démente,

Grâce à elle, je me sens tellement puissante

Et l'heure d'après je déchante.

 

Colère laisse-moi, je t'en supplie

Je ne veux plus être ta prisonnière

Colère, laisse-moi t'abandonner

A ces vieilles rancœurs d'hier,

C'est fini le temps ou on faisait la paire

Je ne veux plus commettre ces impairs.

 

 

  • Mais parfois "la cocotte" explose et ça peut faire du bien car ce n'est certes pas bon de garder des rancunes au fond de son cœur. C'est toujours là, même des années après !

    · Ago 8 months ·
    Louve blanche

    Louve

Report this text