Comme toi, eux, moi...

plumedesang

Certains ont parfois tendance a juger les autres, sans connaitre leurs maux... Voici ce que j'aimerais tout simplement dire lorsque cela m'arrive.

Je n'ai pas toujours les mots justes, lorsque tu en as le plus besoin. Je ne suis pas toujours la meilleure pour mettre du baume au cœur. Je suis parfois absente, lorsque tu te sens seul. Je ne suis pas une héroïne, comme on en voit dans les films. Ces quelques lignes, pour te dire que malgré tout, je fais au mieux pour être chaque jour un peu plus une meilleure personne.

Ne m'en veux pas si parfois je m'emmure dans le silence: comme toi, parfois, de peur d'être jugée, les mots n'osent pas franchir le seuil de ma gorge.

Ne m'en veux pas si parfois, je semble être sourde à tes maux: comme toi, parfois, mes propres démons viennent me hanter, et tu sais combien il est dur de les combattre.

Ne m'en veux pas si parfois, je te laisse seul: comme toi, parfois, j'ai besoin de m'isoler, car je doute de moi, ou simplement, j'ai envie de pleurer.

Car l'être humain est ainsi fait: imparfait. Et ceux qui se permettent de juger, qui s'octroient le titre de bourreau, sont autant de victimes, car comme toi, eux, moi: personne n'est parfait.

Report this text