Confinements intimes #54

Cyrille Royer

25 décembre.

Ils l'avaient dit que ce serait pas un réveillon comme les autres. C'est clair, on était complètement dans l'illégalité (j'espère que les forces de l'ordre ne lisent pas ces lignes).

Il faut dire que 6, c'est le nombre qu'on est dans la fratrie, donc c'est vite compliqué... Le coronavirus, c'est vraiment pas fait pour les familles nombreuses. Il va falloir s'accorder sur les politiques natalistes.

Dans notre cas, d'accord, c'était les politiques d'il y a 40 ans, mais ce n'est pas le rôle de nos gouvernants de voir les choses à long terme ? Attention, si vous faites des enfants, vous ne pourrez pas réveillonner dans 40 ans en cas de pandémie. Regardez VGE qui s'est empressé de mourir avant de rendre des comptes.

Alors nous, on a fait ce qu'on a pu, et comme on n'a pas voulu choisir parmi les membres de la famille, on a fait comme d'hab.

Et papy et mamy n'ont pas été manger la bûche dans la cuisine. C'était pas de la bûche au dessert.

  • Il faut tirer à la courte paille l'enfant à tuer. En cas de confinement, on a le droit. :o))

    · Ago 4 months ·
    Photo rv livre

    Hervé Lénervé

  • faudra attendre l'épiphanie... chacun aura une part prédécoupée dans du papier alu...
    on organise un tirage au sort pour chaque part numérotée, que chacun viendra chercher à tour de rôle ..

    qui aura la fève et aura sa "corona" de carton doré ?

    · Ago 4 months ·
    Another flying machine     ( zouing machine)

    rechab

Report this text