Correspondance avec Bleue

slive

- Ton bruit préféré ? - Un drap blanc, froissées. -Comment peux-tu savoir qu’il soit blanc ? -Si tu me pose cette question, c’est que tu n’en a jamais entendu

- C'est quoi m'aimez ?
- C'est perdre la vie, sans avoir la chance de crevez, et c'est quoi m'aimez ?
-C'est crevez.
-C'est tout ?
-C'est tout.

-T'entend quoi par « crevez »
-La fin.
-N'est fin que pour qui veux.

-Tu pense que c'est ce que je souhait.
-En effet.
-Tu te trompe, ce n'est pas ce que je veux.
-Tu veux quoi ?
-Que tu es tort.

-C'est beau.
-C'est qu'un soleil.
-Ça reste beau.
-Pas pour moi.
-C'est quoi qui est beau alors ?
-Ce qui est vraiment beau c'est ce qui n'existe pas. Ce qui est beau c'est quand un auteur, peintre, musicien cherche après une satisfaction absolu et personnel.
-Ce que les artistes créent ?
-Non, ce qu'ils n'ont pas créé, d'où la beauté, ils sont les seuls à la savoir.

- Ton bruit préféré ?
- Un drap blanc, froissées.
-Comment peux-tu savoir qu'il soit blanc ?
-Si tu me pose cette question, c'est que tu n'en a jamais entendu
-Si tu prends pour acquis tous ce que tu entends aussi…

-Et le temps
-Il n'existe plus pour nous.
-A-t-il seulement existé ?
-Pour moi oui
-Ah.
-Pas pour toi ?
-Non, je n'ai jamais eu à t'attendre.

-J'ai si faim.
-Tu veux du pain ?
-Pourquoi du pain ?
-Parce que c'est consistant.
-Ce qui consisterai à me blinder le ventre, mais je ne veux pas me caler.
-Alors que veux-tu ?
-Ben ! Mâcher ! Je veux manger, simplement manger ! Pourquoi manger pour enlever ma faim ! Non, je veux saliver à chaque boucher.
-Pourquoi t'emporte tu ?
-Qu'ais-je d'autre à faire ?
-Passer ta vie avec moi ?
-Mange-moi la main. Garde là, mais laisse-moi ma liberté.


  • Ce texte permet plusieurs interpretation et c'est justement cela qui le rends intérréssant. Moi, lorsque je l'ai lus, j'avais pensé a la liberté. Au ciel plus précisément. Par vraiment la couleur bleus, mais plutôt ce qu'elle signifiait. Bien que le ciel ne soit pas une preuve de liberté quelconque, je crois que son intensité crée une certain continuité allant jusqu'à l'infinie. Il n'y a pas de limites. De plus la fin, le fait que l'autre demande au ciel de passer sa vie avec lui, et que celui-ci lui réponds indirectement nan, represente ma notion de l'amour. Aimer c'est ne pas être libre, finalement. Voila, j'éspère n'être pas à côé de la plaque comme j'ai l'habitude de l'être :)

    · Ago over 4 years ·
    Mannequinat 4

    jade-heden

  • J'aime beaucoup ce dialogue, tres constructif ! J'aime sa signification, en tout cas, celle que j'en ai fait. La derniere phrase est tres revelateur de mes pensees. Bravo, et merci.

    · Ago over 4 years ·
    Mannequinat 4

    jade-heden

    • Merci beaucoup, je serais sincèrement ravis de connaitre la signification que tu en as faite ?

      Pour ce qui est du texte en sois, il a été écrit par rapport à ce que je décelai comme phrase à chaque foi que Bleue me parlait. Ca remonte maintenant, mais j'entends encore, lorsque je me plonge dans mes souvenirs d'autre mots que ceux qu'elle arrivait à émétre, je suis heureux que, ce que j'entendais, puisse avoir une signification pour d'autre.

      · Ago over 4 years ·
      Img022

      slive

Report this text