Dans vingt ans maintenant

Stéphan Mary

Défi d'écriture Forum "Jetez l'encre" Thème : Écrivez une lettre, d'amour, de rupture, de licenciement. ...votre choix. Mais faites moi une belle lettre ! Pas de contrainte

La caméra zoom arrière
Filme le corps devenu pierre
Pierre précieuse qui caresse
Le souvenir de cette histoire
Respectant la promesse
D'un arc en ciel jubilatoire
Promesse qu'elle lui avait faite
Solfège des notes sur la palette
Composition du bout des doigts
Accords fixant l'heure et l'endroit
D'un rendez-vous pour plus tard
Avec décibels murmurés grand écart
Musique composée dans l'écrin
D'une partition signée dans le grain
Le petit grain de folie de la vie
Pour laquelle elle calligraphie
Ces mots tus trop tôt nés trop tard
D'un je t'aime arrivé très en retard

Puisque les paroles s'envolent
Au zéphyr mélodie en clé de sol
Bande son de ses quelques vers
Lisibles à l'endroit à l'envers
Ignorant l'équation du presque
Elle esquisse des arabesques
Désirs plaisirs mots amants
A l'ombre des gémissements
Petite mort au ciel l'emporte
Sans jamais claquer la porte
Ravi étourdi le vent s'est levé
Puis d'aise l'océan à soupiré
Le bruit des mats des bateaux
Sur le chuchotement des mots
Reflète cette alliance unique
Écho d'un amour authentique
Elle lui fait la promesse du temps
Lui fixe rendez-vous dans vingt ans

Puis plus tard un jour elle écrit
La pire plus belle lettre de sa vie
Tristement sur sa feuille elle se penche
Une larme coule sur une page blanche
Elle lui dit ne viens pas
Lui écrit ne me cherche pas
Elle murmure n'attends pas vingt ans
Elle se demande s'il y a un s à temps

Presse le pas s'il te plait viens maintenant
Dans vingt ans je ne serais pas à l'heure
Au rendez-vous de cet ultime bonheur
Malgré tout il faudrait que tu te dépêches
De graver le portrait amour peau de pêche
Le verdict dit trop tard maladie endiablée
Le temps a l'air pressé de me voir m'en aller
Notre histoire se terminera
Sur la tombe s'envolera
Ma promesse virevoltant
D'un rendez-vous au printemps
Ne patiente pas ne me cherche pas
Surtout n'attends pas vingt ans

Mais chose promise dernière surprise
Cadeau rimera en sol si do accordés
Ne mets pas de côté le parfum élaboré
De nos amours inachevées
Si belles quand partagées
Et même si cela n'a pas duré
Aussi longtemps qu'on l'espérait
Le silence de ton absence
Est une souffrance sans aucun sens
Dans ma mémoire ciselée
Par cette très belle histoire
Raconte cet amour singulier
Je ne veux pas te dire au revoir

Je glisserais ma main imparfaite
Sur ton torse si particulier
Mes yeux seront la focale
De ton sourire pastoral
Sourire malicieux qui dit vrai
Les négatifs je développerais
Dans la chambre noire
Scandant mes espoirs
Lumière rouge ne pas entrer
Sans superlatif avec sincérité
L'émotion transparait
Les images disent vrai

Bien sûr je suis trop jeune
Pour une mort certaine
J'aimerai tant que ma vie
Qui finira dans l'oubli
Reste pour toi seulement
Un moment important
Un souvenir puissant

Je veux juste te dire
Qu'il ne faut pas médire
Et encore moins maudire
Notre histoire teintée de mots
Bleus comme azurés
Bleus comme captivés
Bleus comme subjugués
Dans le bleu ciel de notre plage
Qui a rimé sans relâche
Avec un jour toujours
Toujours qui soulage
Dans l'infini définitif
Amour fou
Fou d'amour

J'ai le cœur dans les étoiles
Et la tête dans la lune
Je t'aime
Ne viens pas dans vingt ans

Reviens maintenant


Photo : Camille Claudel "L'implorante"
Pour lire la version concours : http://www.ipagination.com/textes-a-lire/afficher/64980#.VAk0kWIaySM
Report this text