Des mots qui soignent

white-hunter

Je m'y suis attaqué. Rénover la langue, avec des mots doux et arrondis, moins contendants.

En général, nous n'avons pas assez de mots. Et trop de maux, toujours. Aussi j'en bricole quelques-uns au cours de mes récits. Des mots, pas des maux. Il me faudrait faire un bilan des mots nouveaux que j'ai apportés à notre belle langue, avant même d'être reçu à l'Académie. Le dernier ? Dendescier. Un tout bon ! Se dit de quelqu'un dont le moral varie fortement, de la joie à l'abattement. Voir le dictionnaire de l'Académie française, dans quelques années, pour la définition complète.


Ainsi, disposant de mots parfaitement adaptés, les taiseux en seraient de vrais, pas des bavards refoulés ou des constipés de la phrase, qui sont légion. Créer des mots  moins tragiques, ou créer un antidote aux mots trop définitifs, comme mourir, est un devoir.


Mais mourir n'est définitif qu'à cause de ressusciter qui est de l'ordre du divin, et à cause de renaître qui implique un autre état, une nouvelle jeunesse, un nouveau  bonheur. Du coup, les gens normaux restent morts. C'est démourir qui est le mot nécessaire ; il aurait cet avantage énorme de ramener à la vie sans trop d'exigence pour le mort … le rené ? … Démourir c'est juste ne plus être mort, sans se la péter comme un prophète qui sort du tombeau à J+3, ou une pouffe qui a trouvé la crème hydratante qui lui donne cette sensation de renaissance et qui passe à la télé pour le dire … On aurait certainement pu amoindrir le côté sévère de la mort par des adjectifs. On le fait bien pour les blessés ! Mais c'est vrai que déterminer un espace entre un mort léger et un blessé grave sera difficile. Démourir se conjuguera comme courir et pas comme mourir pour bien marquer sa différence. Démours toujours !


C'est un peu comme remolir.  Nouveau aussi. Une vieille maison démolie, si on la reconstruit à l'ancienne avec plein de trucs, du style, et du cachet, eh ben ça coûte. Et on la reconnaît à peine. Remolie, elle est juste « plus démolie », toujours vieille, mais debout. Vous voyez la nuance ? Moins cher, adapté à la période de crise. Ni rénové, ni reconstruit, mais remoli.


Bon, il faudra que je voie si je ne peux pas entrer sous la coupole avec un couteau de chasse plutôt qu'une épée, ça me ferait plus d'usage. L'habit vert, ça ira.

  • Une maison remolie, je la vois bien avec des béquille comme ces gens cassés qui se remolissent une dignité, du coup !
    Wic est là ! signe que la plume le vaut bien ! Pardon pour le paralléle avec la pub WH ! c'est vous qui avez commencé !; )

    · Ago about 5 years ·
    D9c7802e0eae80da795440eabd05ae17

    lyselotte

  • why not ? l'idée est bonne. pas l'habit vert mais bien les nouveaux mots... ;-)

    · Ago about 5 years ·
    332791 101838326611661 1951249170 o

    wic

Report this text