...

Intrigante

Je suis un échantillon de moi-même, comme si je n'avais gardé que la partie la moins intéressante. Une pierre qui ne saurait bouger, qui existerait passivement, que là où elle serait posée, que là où elle aurait échoué par la force de coups de pieds hasardeux. Une arme sans balle qui s'enliserait dans un étui trop grand.

Quand je regarde ces eaux folles, qui s'ébrouent comme un cheval sauvage, que j'aperçois au loin l'étang qui croupit, je me vois dépérir dans cette masse stagnante.

Je n'ai que les fragrances d'une enivrante sensualité qui vient chatouiller mes narines, l'odeur d'un amour éternel qui m'étonne de jour en jour et m'octroie cette liberté de corps qui m'est tellement nécessaire.

Je plonge dans ce rêve incertain qui peut disparaître à tout instant, je prends ce bout d'artifice pour en rajouter à cette moitié de moi et faire un tout merveilleux

J'ai toujours cette peur de perdre ce songe exaltant, et à l'intérieur de moi, dans les profondeurs de ma conscience subsiste l'espoir d'un mirage permanent, l'exigence dont fait preuve mon âme m'interdit d'abandonner, mais de croire en ma destinée. Ce serait le crime de mon cœur de laisser errer ce rêve sans jamais l'arrêter dans ma réalité.

Report this text