Du conte à l'adolescence

fefe

Les hommes pensent peut-être avec leur bite et ça leur réussi rarement. Mais on parle moins souvent des filles qui pensent avec leur petit cœur tout mou.

Et face au gros loup dehors, le chaperon rouge n'a aucune chance. En vrai. Parce que c'est aussi vrai que dans le conte de fée la gamine s'en est bien tirée.

Inculquer ça aux enfants aussi. Et voilà la magie de l'histoire qui prend fin, qui s'assèche 15 ans après, dans un fiasco total.

A ce compte-là, la miss a bien dû avoir une pensée pour Cendrillon et songer au fait qu'à force de chercher un soulier à talon en verre, on finit par se blesser. La réalité transforme la princesse au carrosse doré en pauvre conne qu'on aurait envi d'étriper. Parce que l'histoire est erronée.

Même sans avoir vu la fin, à 20 ans, une ado est désespérée de penser que finalement, Cendrillon se serait ouverte le pied à marcher pied-nu.

Ensuite elle aurait enfilé sa chaussure remplie de verre saillant à son pied, qui avait donc déjà des plaies toutes fraîches. Parce que faut pas être très malin pour penser que personne ne jouerait au con avec une chaussure à talon en verre, jusqu'à en casser des morceaux.

Et c'est surement pas la belle au carrosse qu'aurait eu la présence d'esprit de vérifier l'état de sa gaudasse avant de commencer à remarcher avec.

Bref, Cendrillon perd beaucoup de sang, mérite de panser ses blessures après qu'on ai retiré tous les petits bouts coincés dans la plante de son pied avec une pince à épiler, et quant à la petite fille dans les bois, franchement, le loup avec sa bite debout, la bouffe toute crue sans même lui laisser une quelconque possibilité d'identification, le reste de peau qui pourrit au fond de la forêt avant qu'il y retourne de toute façon, finir de manger la dépouille, puisqu'on apprend en grandissant justement, qu'un loup mange aussi les carcasses.

Parce que oui c'est vrai, le loup y était, et elle a jamais pu partager le contenu de son panier avec Cendrillon qu'avait la nausée d'avoir perdu trop de sang pour pouvoir manger avec sa copine débile, une bonne part de galette.

  • Y aurait-il un pilote dans l'avion? Les loups aujourd'hui où sont-ils? Dans les forêts inusitées...ou dans les jungles connues des coins de rue....Perso je ne rie pas, les années 21 siècle n'y comprenne rien non plus! Inventer d'autres contes, le vair n'a plus d'auditeur, ni d'enfilage prescrit...

    · Ago almost 3 years ·
    Default user

    Alice Farouche Rendu

  • Hey! Ca me fais plaisir que tu ai ris et tout compris ! J'avais peur que ce soit un peu trop compact. Oui les histoires de bases de ces deux contes ont été largement réarrangé avec le temps. Merci à toi. Rassuré je suis.

    · Ago almost 3 years ·
    Image

    fefe

  • Ah ! J'adore, franchement !! J'ai bien ri et c'est tellement réaliste. Comme nous sommes "couillonnes" de croire au prince charmant qui a, bien souvent, ne b...à la place du cœur et qui cloue au piloris notre petit cœur tout mou !
    ( à l'origine le vair est une matière faite de fourrure)

    · Ago almost 3 years ·
    Louve blanche

    Louve

Report this text