Effets de montre

Stéphan Mary

Quinze auteur'es dans une salle de spectacle, miroirs réflétant le temps qui passe. Petite et grande aiguille d'un temps qui trépasse

Dans les glaces visages de tous les âges

Du bout des cils parcourent leurs sillages

Naturels coule_l'orée méchés ou décolérés

Blonds bruns châtains clairs ou foncés

Rides du sourire sillonnant les parcours

Vies rythmées par les rires parfois sourds

Bleus verts noisettes marrons noirs vision

Myopes astigmates presbytes en crayons

Soit 11 paires de lunettes pour regards passionnés

Et 4 paires qui semblent sans problème particulier

En apparence

Profondeurs des regards si pluriels et si singuliers

Sans transparence

Écriture de vies sur des bouches souriantes

Quelques lèvres survolées car appétissantes

Sur les joues s'affaissent les années déjà passées

Là deux trous de buées pour respirer

Ici Masques de contre-vérité

Contre tout contre

Mentons menteurs effet de montre

Masques qui vieillissent au rythme de l'aiguille des secondes

Coiffés décoiffés les idées ridées vagabondent

Mais les masques ne tombent pas

Portés haut par le surmoi

Un est un

Masque malin

Quinze est le nombre

Visages burinés de lumière et d'ombre

Soit dix abris de jardins

Secrets

Et cinq sans-abris par la vie

Violentés

Partition d'un je ne sais quoi pour symphonie commandée par la reine

Elle veut entendre les sources indiscrètes à jamais restées souterraines

Mais les bouches écorchées se taisent

Paroles de clowns assis sur les trapèzes

Se regardent se matent se look ou se chouffe

Collectivement un quelque chose de ouf

Masques sous lequel le clown blanc atteint le derme

Masques qui petit à petit disparaîtront à terme

Mentons menteurs effets de montre

                               Mentons menteurs effets de montre

                                                                           Effets de montre

                                                                                                       

Mais au bout du chemin apparaît enfin une vérité une lumière

La vérité parée d'une beauté sans âge aux couleurs primaires  


Photo de couverture : Korin Mariotto https://www.facebook.com/profile.php?id=100002080526291
 Musique : Avec le temps - Léo Ferré
Report this text