Elle

Michel Michel

Pour S.

Belles et fragiles boucles blondes,

Comme autant de fiers fanions,

Revendiquent dans une douce onde,

La fierté de ta toison,

Cheveux portés par le vent,

Et qui encadrent ton sourire,

Me rappellent le temps d'avant,

Ce temps passé à courir,

Pour tes désirs et demandes,

Et jusqu'à en perdre haleine,

Je paierai toutes les amendes,

Pour pouvoir reprendre cette peine,

Toi la fièvre de mes nuits,

Mon p'tit cancer de l'ego,

Pourquoi seigneur t'ai-je fui,

Ma douce, j'en perd mon argot,

J'ai vu toutes les voyantes,

Les diseuses d'aventure,

Cette question toujours me hante,

Quelle attelle pour cette fracture,

Les gens disent "on a cassé",

Ils n'ont pas tout à fait tort,

Les souvenirs du temps passé,

Parfois font envier la mort,

Elle et son paisible silence,

Préférable à la douleur,

Préférable à ton absence,

Misérable et sans couleur,

Mais parce-que je suis un couard,

Un nul, un faux un pleutre,

Je n'me tuerai pas ce soir,

Je te pleurerai dans le feutre.

                                             Miche-Miche


-----------------------------------------------------------------------

Comme je suis un mec sans respect, je vous met la chanson "Avec le temps" de Léo Ferré, parce-que j'aurais vraiment aimé pouvoir vivre à son époque et pouvoir le rencontrer. Et celui qui n'aime pas Léo, j'lui lance le mauvais œil!

  • Bravo,riche de lesttt,ce Texte,et fer,t,ile,la sève nervure des images chloroplastes,
    il est moults ailes,mue,Reine,pour mille,Elle,ettt,
    sans plus de flaques,juste un avis perso,
    dans l encre,i,YEAHHH,buvard d écritoire,
    l ancre toujours un tantinet Yoh,dé,
    toujours a mon avis,
    d hier ou de main,toujours aux méandres de l encre,
    un relent tempe,s,haie,te,édelweiss,l encre nage,et se brasse,puits,se brade,au broc d un phare thym,Bal,de grès,O,fil plèvre des ères divers eau tonne éparses,bref,
    a la jetée démo,surement que l âme patio,prend cendre,a la source LUettt,toute en lisière,d une,(G)land,Tir,O,ideuu,.
    Merci pour le versant carat d Anvers,offert,
    Bon Weeks et bonze,z,écrits diadème index et annulaire nacelle belvédère,d échine encre,éé,mouche,thé,la,la,la,.

    · Ago almost 7 years ·
    2012 09 07 12.19.16   copie 92

    Fil,Hip,Oohhh, 18 Rockin Cher

    • Merci 18 Rockin Cher pour ce commentaire plein d'images et d'originalité qui fait swinguer les mots!

      · Ago almost 7 years ·
      Elrey

      Michel Michel

  • Bonjour Michel Michel,

    Un bien joli poème dans la mélancolie des sentiments, celle qui fait écrire le poète, et celle qui fait pleurer les larmes du coeur !
    Je me permets de vous livrer un simple de mes petits poèmes, qui peux, me semble-t-il, résonner avec le vôtre :

    ATTENTE *

    J’ai choisi ce coin de misère,
    Où le printemps naît, souviens-t-en,
    Où les pensées voguent en l’air,
    Odeur du temps, coin de misère,
    Et souviens-toi que je t’attends,
    Jusqu’à la fin des nuits du temps.

    © Paul Stendhal

    * En hommage à Guillaume Apollinaire pour son poème "L'Adieu" tiré de son recueil "Alcools".

    4/5,
    En partage juste pour le plaisir : http://youtu.be/EgXCy_Rtdkg
    Au plaisir de vous lire.
    Bien amicalement.

    Paul Stendhal

    · Ago almost 7 years ·
    Icone avatar

    Paul Stendhal

  • J'aime surtout ce passage :
    "Les souvenirs du temps passé,
    Parfois font envier la mort,
    Elle et son paisible silence,
    Préférable à la douleur,
    Préférable à ton absence,"

    · Ago almost 7 years ·
    Photo profil

    wacsim

    • Merci beaucoup Wacsim pour votre commentaire!

      · Ago almost 7 years ·
      Elrey

      Michel Michel

  • Très joli poème.

    · Ago almost 7 years ·
    Gif hopper

    Marion B

Report this text