« Elle est jolie. »

briseis

J'ai encore, quelques fois, cette sensation exquise de sentir dans mon dos le regard éveillé d'un homme parcourant ma silhouette. Cet homme parfois, je le connais ; d'autre fois il ne s'agit que d'un inconnu, amusé, intrigué par la femme qui traverse la rue devant lui d'une démarche chaloupée. Mais ce que l'on préfère, c'est être regardée par celui qu'on regarde. Cet homme-là, non content de se rincer l'œil, va parfois jusqu'à poser au creux de vos reins une main délicate, et souffle près de votre oreille : « Tu es splendide. On va un peu plus loin ? ».

Report this text