Fleur de Pierre

nehara

Rêverie iodée à petits pas


Sur la grève une myriade de galets jonchent la plage. Humant l'air marin avec délice, je marche lentement, le regard rivé au sol.

Mes yeux caressent ces petits galets tout ronds. Petites fleurs de "Pierre", parsemant un jardin aux arômes iodées.

j'en saisis délicatement un, qui m'interpelle sensuellement de ses courbes pleines. Dans le creux de ma paume il se love amoureusement. Si doux,  si chaud, si lisse.

D'un doigt attentif, je balaie les petits éclats de sable qui l'enveloppent. Petits cristaux de sel scintillants au soleil de cet automne.

Je le porte à hauteur de mes yeux afin de le scruter plus attentivement. Il est superbe, si simple et parfait. D'une douceur infinie, après avoir été battu, malmené, par le déchainement de la Mer qui à mes pieds l'a rejeté.

Mon tout doux petit caillou, ma petite Pierre brûlante...tu te laisses humblement caresser sans résister, soumis d'avance à tous mes caprices...

Serais je aussi fantasque que la mer?

Sur toi, mes doigts se referment pour mieux cerner ta présence à ma chair. Contre mes lèvres je veux découvrir la saveur de ton sel. Sentir ton parfum s'étoiler sur le bout de ma langue et irradier mon palais...

Tu as fait un si long périple pour venir échouer là, au creux de mes mains. N'ayant d'autre choix que de me faire confiance sur l'issue de ton destin prochain. Laisse moi encore t'admirer, te toucher doucement avant de me décider.

Jolie petite fleur de Pierre, à mes yeux tu es une merveille. Pour d'autres, tu ne serais qu'un banal petit caillou noyé sous  d'autres cailloux . Tes rondeurs charnelles sont émouvantes, ton grain de Pierre est si sensuel, si fin, si dur. Ton imperceptible odeur est délicieuse, et la palette de teinte qui te pare varie subtilement au soleil.

Je te promène sur ma joue en une caresse qui glisse comme un baiser d'ange. Je ferme les yeux pour m'abandonner entièrement à cette délicate sensation.

Petite Pierre si douce, si sensuelle. Petite fleur marine, dans ma poche je t'emporte. Au creux de ma main je te garde, te caresse amoureusement telle une amante fiévreuse, affamée d'amour .

Je veux te cueillir, te recueillir, comme un souvenir appelant mon sourire de promeneuse solitaire...


  • C'est fou comme j'aime te lire. Tu emplois les bons mots, ces mots doux, qui rendent douces tes pensées et ces pensées qui ne font qu'apaiser :-) Continue ! J'espère aussi qu'elles t'apaisent toi tes pensées ;-)

    · Ago over 2 years ·
    Img 20170129 195301 024

    Paul Juste

    • Merci Isabelle pour ce bel encouragement. Cela me fait bien plaisir

      · Ago over 2 years ·
      A5b1a620 6f2c 4648 b413 b4f8ba611e28

      nehara

  • Une pensée bien délicate.

    · Ago over 2 years ·
    Louve blanche

    Louve

Report this text