Fusionner

pacha

Au cœur de la nuit, sur le rempart, parfois l'esprit s'évade et l'on pense aux retrouvailles...

Tout d'abord ébaucher de mes lèvres un baiser,

Ton regard dans le mien… nos cerveaux enlacer !

Effleurer de mes mains, ton corps déjà lové

Qui se serre contre moi, et se veut caressé…

 

Lentement effeuiller ces bouts d'tissu légers

Pour laisser libre cours à ces mauvaises idées

Ce baiser dans le cou, ce peau à peau léger,

Qui embrasent tous nos sens, et nous font clignoter !

 

Alors résolument, y aller plus avant

Descendre doucement, de ma langue assoiffée

Atteindre cette source ; m'y laisser m'abreuver…

 

Et lorsque ton corps offert, devient incandescent

Aspire à toujours plus, mouvements désordonnés …

Lancer la chevauchée de nos corps endiablés !

Report this text