Gravité

Julien Darowski

Le sang s'épanche en un faisceau multicolore.
Dans l'espace diffus, les plaies sont indolores.
Le passé s'éparpille à la lueur du ciel,
Creuse ses sillons en pluies artificielles.


À bord de nos vaisseaux, dans notre imaginaire,
On voudrait parcourir le vide interstellaire,
Et combien de volcans, en geysers, en débris,
Et combien d'astres dans toute la galaxie.


Sur les blanches hauteurs du Kilimandjaro,
Se décrochent entiers des pans de nos cerveaux,
En paquets, en flocons, en cristaux métalliques.
Dans les constellations aux abords chaotiques,


Les amas de cailloux lourds et agonisants
Se désagrégeront dans le gouffre béant,
D'immenses tourbillons, des comètes célestes,
De rayonnants lambeaux en poussières funestes,


Des planètes givrées, des roches translucides,
Se transformeront en dix mille astéroïdes.
Comme un soleil de glace au visage magma,
Comme une étoile en feu s'éteint supernova,


L'univers s'agglomère et se recroqueville,
Dans son orbite les rivières scintillent,
Et nos neurones sont comme les satellites,
Qui fendent le cosmos en cent météorites.

  • Je suis tout simplement tombée en amour pour ce poème..
    En tant que grande adepte d'astronomie, je ne pouvais qu'aimer ce voyage interstellaire..

    · Ago almost 3 years ·
    5b95be27be7744fb5c8b467b

    compteclos

    • Merci infiniment de m'avoir lu et heureux de nous savoir une passion commune. Vous verrez que c'est un fil rouge dans tous mes écrits.

      · Ago almost 3 years ·
      3835 1154541268121 6208533 n

      Julien Darowski

Report this text