HE FRANCE

franek

HÉ! FRANCE

Hé France, secoues tes oreillers européens

De valeurs d'amour des bons à rien

Qui t'étouffent d'étreinte voluptueuse

Redeviens vite forte et vertueuse.

Laves tes draps de liberté , laïcité, égalité

Salis par des crachats de communautés

Jamais assouvies, dans l'eau des principes

Républicains car le sang tachera tes nippes.

Écoutes les sages même s'ils sont encor muets

Avant que les cris d'horreur, que les regrets

Couvrent les voix des scrutins impopulaires

Noyées dans l'isoloir inutilitaire.

Largues les amarres pour un voyage vers l'oubli.

Rames dans les vagues de la vie et des envies,

Arrimes toi au quai des incertitudes

Fixé à l'avenir des fausses interludes

De bonheur flottant entre deux eaux

A la recherche de l'éternel credo.

Nages dans les désirs inavoués

Par pudeur et prudence cachées

Dans l'arc-en-ciel du cœur

Sur l'horizon aveugle des peurs

Loves toi dans la voile gonflée du vent

Où s'écrivent les rimes des vers troublants....

Ancrés dans l'inconscient des émois perdus

Dans le ressac des malentendus...

Voles dans l'azur de la tolérance

Sur des nuages de l'inconscience,

A cheval sur les principes laïques

Planes dans des espaces de libertés

Ouverts sur des issues démocratiques,

Portés par des vents de République.

Forges tes armes au feu des éclairs

D'orages révolutionnaires,

Polis la sagaie de l'ironie

Avec la pierre de l'utopie,

Désarmes ce monde interlope,

Écartes tes élites salopes

Qui violent dans l'isoloir ton honneur,

Hé France, fais un pas vers le bonheur.

Toi, que l'on disait éternelle

Secourue par une Pucelle,

Redeviens fière et rebelle

Secoues les ors et les dentelles

Revis de tes cendres corrompues

Car ton peuple meurt et n'en peut plus,

Sur des voies nazies il s'est perdu

Hé France, il déserte la rue!

Toi, oui toi la fiancée qui dort dans nos cœurs,

Toi la mère des braves citoyens sans peur

Ceux donnant leur vie pour bâtir ta légende,

Toi la belle au bois dormant dans cette chambre

De réputés scélérats pillant la patrie

Mets en cul-de basse-fosse la félonie!

Ne pardonnes plus la trahison

Ni l'ignominie ni la scission,

Rassembles toi pour faire l'union

Des plus sages et de la raison,

Refais une autre révolution!

Hé France, debout et vent debout

Vers un nouvel horizon où tous

Les espoirs éclairent le monde

Rayons de liberté féconde!

Décembre 2015 (Poélétique)

  • Y'a plus que ça à faire, mais pas qu'ici, c'est la même partout.

    · Ago about 4 years ·
    Sorci%c3%a8re

    sortilege

    • on s'en occupe d'arrache-pied, en mettant la main à la patte car certains cherchent à y mettre un fil, un espoir renait des cendres, Phénix des pavés brulés en 68

      · Ago about 4 years ·
      Mariage marie   laudin  585  orig

      franek

  • Puisse t-on , t'entendre...

    · Ago about 4 years ·
    W

    marielesmots

    • mon cri du cœur avec une plume de raison mais pour l'écho je verrai bien

      · Ago about 4 years ·
      Mariage marie   laudin  585  orig

      franek

Report this text