histoire 141: point,virgule,guillemets!

brigitte-baspeyras

jeux de signes!?,;.!.../.:^`[{]()

    


Histoire 141 : point, virgules, et parenthèses !

Mise au point,  au poing, je me mets en majuscule.

Minuscule guillemet, j’écris entre parenthèses, mon poing s’interroge, mon point s’aligne, ma virgule s’émeut et vise le point.

Point de visée, je m’isole, de l’épisode, point suspendu, je t’apostrophe !

Point de point à mon paragraphe, je te suis ligne à ligne,

J’écarte l’interligne, tu m’as prise à point.

Poing tendu je te slache, pour te tendre mes cédilles, mot à mot je te lie !

Point à la ligne, je t’épisode, je t’imprime et te code.

Point de suspension, entre nous, je respire et te dicte.

Point interrogé, dans le temps, je t’entends et t’écoute.

Point virgule, secondaire, je te pose et te goûte.

Point de point à mon écriture, je ne peux et ne veux de final !

Tu mets un espace, je tire un tiret. Tu soupires un tilde, je tâte ta cédille !

Mon accent est perdu, il était circonflexe, tu l’as dévié dans la phase.

Mon accent est éloigné, il était aigu, tu l’as détourné dans la ligne.

Mon accent est inactif, il était grave, tu l’as vidé dans le flot…des mots.

Mes mots se sont glissés entre parenthèses, mes phrases se sont tues entre paragraphes, mes lettres se sont gommées dans la chute,

Je suis entre parenthèses, guillemets, ou espace, je suis le blanc de la page des jours, je suis décalée, mal cadrée, souvent effacée, jamais surlignée, sans accent, sans mot, sans voix,

Sinon un intervalle, une digression, une suspension, on peut m’effacer, me superposer, me publier, m’imprimer, me composer, m’éviter !

Point ! Final !!

Report this text