Hybridation

Jérémy Gallet

Mais oui, on peut mixer un lexicologue et une star du rock.

Grande nouvelle dans le petit monde des sciences ! A l'aide d'une touffe de cheveux greffée sur une moustache, des scientifiques de l'Université de Memphis viennent d'inventer la créature ultime : Alain Rey Manzarek ! Il joue du clavier assis, tout en devisant sur des curiosités lexicales. C'est peut-être un détail pour vous, mais pour eux ça veut dire beaucoup !

"Notre joie est immense, commente le docteur Gary Lynn, responsable du Greffage de Plomb (une sous-unité du Laboratoire en Tous Genres, porte 12 étage 3). Nous comptons exhiber notre créature dans les fêtes foraines qui voudront bien nous accueillir. La playlist du concert est prête : Alain Rey Manzarek mixera les grands tubes des Doors et les meilleurs articles du Robert. Les refrains en surprendront plus d'un. Jim Morrison n'aurait pas désavoué", conclut-il en souriant.

Pour corroborer ses dires, le docteur Lynn a convié la presse du monde entier, le vendredi 13 septembre dernier, à 14h15. Communiant dans une même ferveur, secouant la tête en cadence, des journalistes de "Télé 7 Jours" et des chroniqueurs de "Science et Avenir" -parmi d'autres- ont acclamé la créature au regard chafouin et à la barbichette blanche, le postérieur moulé dans un Levi Strauss, les doigts cérémonieusement posés sur un synthétiseur Moog.

Pendant deux heures, des vocables aux sonorités étranges -"anacoluthe", "zeugma", "épanadiplose"- ont régné sur des accords à la Procol Harum. A la fin, tout le monde s'est levé. Alain Rey Manzarek ne trouvait plus ses mots. Il était visiblement ému. Comme le public applaudissait à tout rompre, il est revenu pour un rappel, précisant qu'il ne s'agissait pas du BCG, mais plutôt d'une chanson : "Viens bébé, allume mon cierge". Puis il s'est retiré, en souhaitant une après-midi conviviale, du latin convivium, conviviaris, convivarium. C'est à ce moment que de la fumée s'est échappée de son cerveau. Le docteur Lynn est intervenu avec un extincteur, demandant à la foule de pardonner ce léger incident.

"Il nous reste à améliorer le module étymologique. Mais on peut dire qu'en l'état Alain Rey Manzarek est tout à fait sortable."

Prochain greffage, docteur ?

"Nous comptons ressusciter une célèbre héroïne de l'Histoire et un chanteur new-wave désespéré. Les Anglais en redemanderont. Jeanne Daniel Darc sera parmi nous demain".

Report this text