Impulsion...( 89 )

Jean Marc Frelier


Exopoème...(1779979416004714189)


L'ignorant...


S'il n'y avait plus
d'endroits nommés
marcherais-tu peut-être
d'instinct sans trop
savoir quelle direction
prendre par crainte
de te perdre tu irais
vraisemblablement
là où va le plus grand
nombre : nulle part
en évitant le plus possible
les obstacles épuisants
ainsi que tous les lieux
sans fin que rien
ne différencie
qui sait tu choisirais
le soleil ou bien l'étoile
selon qu'ils restent
à peu près justes
sans doute la filière
du vent porteur d'eau
ou celle abrasive des
bourrasques désertiques
avant de penser accomplir
ton premier pas il te
faudrait impérativement
connaître où tu te situes
au centre même de l'indéfinition
tu chercherais en premier
tes proches comme
un enfant recherche le sein
en t'armant de patience
à minima d'un bâton
tu attendrais souvent
la foudre pour que le
feu te vienne en piégeant
de petits animaux qui
te feraient horreur
s'il n'y avait plus
d'endroits nommés
tu serais bien vite
englouti par les espaces
inconnus toutes les
tribus te regarderaient
comme un ignorant
exilé dans leur monde...

jean-marc frelier 15/05/2020 (ev)
“ jours d'Un “
copyright exclusif
Dédicace : M. Matiah Eckhard Elial

  • C'est ce que nous vivons en ce moment, non ?

    · Ago 11 days ·
    Version 4

    nilo

    • Heureusement non mais la régression demeure une constante dont il nous faut bien tenir compte...Sans parler du "respect" relatif que nous inspire les bons sauvages que nous toisons souvent de notre condescendance affectée...

      · Ago 11 days ·
      Snapshot 20120624

      Jean Marc Frelier

Report this text