Isolement

Herve Menard

Comme cette fois j’avais compris ce que personne ne questionnait

J’ai senti comme une emprise, j’étais tout seul au bout du quai

Tout était clair à mon avis, la seul ombre fut mon isolement

J’ai vu le brouillard dans la nuit, qui fait de l’ombre à tous les gens.

Mais cette fois j’avais compris, ce que vous ne compreniez pas

J’ai ressenti de la méprise, pour tout ce qui n’est pas moi

"Tout est si clair à votre avis ? Il n’y a pas d’ombre dans la brume?"

"Je vois cette brume dans vos vies, mais vous ignorez ma plume."

Et j’ai voulu changer de vie, une prophétie traçait ma route

Et c’est par vous que je méprise, que j’ai compris ma déroute

Hors de ma brume que j’ai fui, mon isolement m’avais trompé

J’étais aveugle pas incompris, c’est ce brouillard qui me visait

Vraiment écoute autour de toi

Si tu n’entends que des échos

Fais attention car c’est ta voix

Qui est trahie par tes mots. 

Report this text