Je fus un bon garçon...

Emmanuel Rastouil

Je fus un bon garçon pour honorer mon père

Et suivre fièrement les traces de sa loi

J'aimais tant qu'il m'aimât tant que je puisse faire

Les tâches qu'il donnait et nourrissaient ma joie.

Je fus un bon garçon pour respecter ma mère

Qui s'efforçait le jour d'alimenter ma foi.

Je voyais dans ses yeux cet amour salutaire

Et le gardais au coeur, vivant, rien que pour moi.

Jusqu'au soir où soudain vacilla l'équilibre,

Sans qu'on n'en put, chacun, comprendre la raison,

La cruelle douleur répendait la maison...

Accidents et malheurs arrivent au hasard,

Comme pour rappeler qu'on n'est pas vraiment libre.

Mais Dieu n'y est pour rien, ni Jésus, ni César!

Report this text