Je serais qu'un poète Posthume...

Pierre Scanzano

Pendant la cérémonie pas de larmes... ni trop de Salamalecs...

juste quelques pétales
de voix
un requiem
bien calibré
fera l'aiffaire...

un filet d'encens 
pour les volutes
de l'âme
et qu'en on finisse
vite...

puisque cette
fois
c'en est fini
de rigoler
la fin

c'est maintenant...

*

aux dernières nouvelles sachez qu'il est question que je sois enterré aux chevilles de la mer afin que je puisse bénéficier du bruit clair d'osselets que fait le reflux de l'eau sur les galets quand elle revient à l'assaut de la grève son drapeau en berne du sable le quartz trié faisant valoir un temps de pause d'autant plus qu'il se pourrait que je sois d'un temps à l'autre dans l'éventualité de m'embarquer sur un de ces voiliers qui démarrent inclinés à tribord qui savent pénétrer l'horizon dans leur chez eux revenant inclinés à bâbord le fond de cale bourré de victuailles inoubliables...

*

du corps avide les deux pierres brillent d'une pureté encore plus qu'inaccessible  on pourra recommencer à cogner frotter énergiquement l'une à l'autre comme un sourd pour avoir le feu de l'amour impossible et on frottera encore le silex qui nous enfantera au monde par l'éternel feu de bengale qui fondit et coula à jamais l'univers pour nous engendrer de ses entrailles métalliques...

*

pire de simuler un deuil maximal quand en définitive on tire au flanc on ne veut pas se résigner   à s'endeuiller lourdement les cases du fric du froc du sexe par là je veux dire s'enduire d'onguent de la tête aux pieds de remords glissants parfumés à l'encens sévères urticants oscillatoires incicatrisables bref... que je sache en pâtir ad vitam aeternam...

*

mais voyez-vous ce n'est pas facile à ce stade de faire la fine bouche sur son deuil pendant que la matière est encore imputrescible  de tourner les clefs de la porte faire d'une voile déchirée le soutien-gorge de l'apparence joyeuse qui gonfle et vous gîte vers le large infini...

*

il n'y a rien à faire que de bâiller aux corneilles mâchoire démantibulée au chevet d'un cadavre raide mort rien d'anormal sauf que c'est consternant de clamser ainsi ficelé surveillé éconduit menotté mis à la porte de son corps...

*


Report this text