Je suis AVEC Charlie

venise3

Depuis trois jours, je suis comme beaucoup, touchée, émue, et comme anesthésiée. Pour une fois muette alors que je mets bien souvent en mots ce que je ressens. Quelque chose m'a pourtant retenue de mettre en photo de profil sur les réseaux sociaux le fameux slogan. Je ne savais exactement quoi, la lecture de cet article m'a sans doute aidée à mettre le doigt dessus :

http://welovewords.com/documents/pourquoi-vous-netes-pas-charlie

 Je suis peut être gênée  par ce qu'il sous entend d'assimilation, d'identification. La nuance existe entre ces notions et l'empathie. Je suis profondément choquée par ce qui est arrivé, par les symboles auxquels cela s'attaque.

 Je lis et j'observe, comme aimantée par les écrans depuis tous ces jours, les sites d'informations, les réseaux sociaux. Tout s'y dit, tout s'y est déjà écrit et je ne trouvais pas nécessaire d'apporter ma pierre à l'édifice et pourtant il faut que cela sorte.

 Certains se réclament de la défense du droit à la liberté d'expression et pourtant si quelqu'un (vous ou moi) se permet d'exprimer une opinion différente, c'est une levée de boucliers parfois non argumentée et juste agressive. Il peut y avoir débat sans cela, échange d'idées, dans le RESPECT de l'autre. Dire "jesuischarlie" c'est aussi cela que ça implique non ?

 Je crois qu'utiliser le #jesuisCharlie peut englober des tas de différentes idées ou intentions, tout comme les croyants des différentes religions n'éprouvent pas la même foi au sein d'un même culte.

Mais tout ceci n'est que mon humble avis, à chaud et encore sous le coup de l'émotion...

 Je n'irai pas aux manifestations parce que la foule me fait peur, parce que je n'ai pas besoin de ça pour y penser sans arrêt depuis que c'est arrivé, mais je comprends le besoin que l'on peut avoir de partager ce type de moments ou de se joindre aux rassemblements.

 Je pense surtout aux proches des victimes, célèbres ou anonymes, nul n'est à leur place et ne peut ressentir leur chagrin...

 Pour continuer le débat un autre point de vue là http://frayer-monblog.blogspot.fr/2015/01/onze-hommes-et-une-femme.html#more


 J'ajouterai que "je suis avec charlie" m'aurait mieux convenu mais que je suis agréablement surprise de l'élan positivement massif qui entraine la foule et que j'espère qu'il ne sera pas sans lendemain une fois l'émotion un peu dissipée. 

 Un dernier lien enfin : https://www.youtube.com/watch?v=_E1HbACfWNo

 Je pense de toutes mes forces qu'il faut s'aimer à tort et à travers "

J. Beaucarne 

 J'aimerais que ça soit la seule leçon qui soit retenue de tout cela... et que ce soit l'humain qui soit au centre des préoccupations et en ressorte vainqueur. 

 


  • Je respecte votre point de vue, tout comme votre texte.
    Toutefois, je n'ai pas eu la même réaction face à celui de Riatto et je lui ai répondu dans ce texte : http://welovewords.com/documents/reponse-a-riatto

    Il ne s'agit, en aucun cas, en ce qui me concerne, d'être agressive avec qui que ce soit. Chacun est libre de penser ce qu'il souhaite. Toutefois, dans votre texte, vous n'êtes méprisante avec personne, ce n'était pas le cas de l'auteur de ce texte. C'est ce que j'ai essayé de montrer dans mon droit de réponse.

    · Ago about 5 years ·
    Couv2

    veroniquethery

    • Je comprends. Je vous ai lue et j'ai trouvé également beaucoup de choses vraies dans ce que vous écrivez. Au final je ne trouve pas vos points de vue si diamétralement opposés, il s'agit surtout de syntaxe et de vocabulaire. Tout comme Riatto ou moi, vous êtes touchée et vous interrogez.

      · Ago about 5 years ·
      Img 6678

      venise3

Report this text