Je suis venue vous voir

Isabelle Polle

Pour vous. Je mets en ligne ce texte que j'ai beaucoup retravaillé après une première publication.

Je suis venue ce soir

Pour vous voir

Pour vous voir vous

Pour vous. Le plus important

De mes rendez vous

En faisant ce déplacement

Spécialement pour vous

En plantant celui du président

Pour cette attirance

Qui me décontenance

Une véritable pulvérisation

Des lois de la gravitation

J'aime vos yeux, vos mains

votre voix jusqu'au besoin


Je suis venue ce soir

Pour vous voir

Parce que nous sommes

Si radicalement différents

Une femme et un homme

comme d'un même sang

Sans être contraires

de gênes similaires

Ou plutôt 2 aimants

s'attirant terriblement

jusqu'à s'épouser

comme 2 pôles magnétiques

Pour mieux affronter

le temps apocalyptique


Je suis venue ce soir

pour vous voir

Parce que vous êtes différent

Si loin de tous ces gens

comme du vulgaire tissu

Que vous avez su

Chiffonner sans les jeter

Mes croyances et mes buts

Toucher et bouleverser

Mon cœur, mon âme

Ce corps de femme

Et adoucir mes drames

Transformer ma vie, qui

avec vous, se fait paradis


Je suis venue ce soir

Pour vous voir

Tout en vous me plaît Tant

Que j'en crève en y pensant

Parce qu'aussi je sais

Que notre amour durerait

Je traverserais la terre

toute entière ou l'univers

parce que jamais

je ne retrouverais

Même avec l'aide d'Hubble

quelqu'un qui vous ressemble

Vous savez, je préfère être seule

à défaut d'être ensemble


Je suis venue ce soir

Pour vous voir

Avec en mon cœur

Mon espoir et ma peur

Parce que j'ai eu envie

souvent aussi

Sans l'avoir avoué

Sans avoir osé

Effleurer de caresses

Vos rêves vos fesses

votre peau si proche

avec la délicatesse

D'une plume, d'une croche

sur une ébauche


Je suis venue ce soir

pour vous voir

car Je me suis imaginée

Qu'à mon oreille

Au matin qui s'éveille

Vous murmuriez

Des confidences

Et vos souffrances

Après l'amour cet été

J'ai aussi rit aux éclats

avec vous, à tout oublier

Ne laissant que la joie

Après votre départ

en la douceur de ces soirs


Je suis venue ce soir

pour vous voir

Comme dans un conte

C'est une belle histoire

Lorsqu'à deux on affronte

Tempête et nuit noire

et vous ne m'avez jamais trahie

D'une parole ou d'un mépris

J'ai fait ce premier pas,

Presque malgré moi,

Comme un premier baiser volé

Car je n'aime pas me dévoiler

mais aussi pour en devenir belle

Parce que je vous aime.

Report this text