Kakatoès & Kiwi

Jonathan Penglin

Conte en K et Z.

Kakatoès et Kiwi quittèrent leur cage
Au zoo,
Kalachnikov au coude et képis sur crâne,
Les zozos…
Accablés d'accras et de croquettes à koala,
L'oiseau
Caquetait à qui mieux mieux en karaoké du Koweit.
Le maso
Criait : « Kamikazons le kolkhoze kényan ! »
Zozotant,
Kiwi acquiesçait à ce klaxon clinquant,
Hésitant
À croire Kakatoès capable de casser quoi que ce soit.
Zézayant,
Son krill au ketchup coincé dans son bec à clous,
Bien cosy
À kidnapper du kilomètre pour quelques kopecks.
« Hérésie ! »
Clama Kakatoès à coups de kippa kantienne.
« Poésie ! »
Contra Kiwi d'un karaté kafkaïen.
« Asile ! »
Couina le korrigan khmer quittant son coin caché.
« Zyzomis
Attaque mon kiosque, qu'il crie, au krach ! »
Les zorros,
Kimonos couverts de kirsch du kibboutz,
Azotèrent
Le coquin de kérosène, kraft et kaolin
Et l'explosèrent
Comme un kouglof kitsch un khâgneux enkysté.

Report this text