L' H E U R E

Sylviane Blineau

Arrêt sur le temps qui passe sans tuer le désir.





L'HEURE





C'est l'heure où rien ne bouge hormis les cils du ciel,

Où le halo du jour frôle celui de l'ombre,

C'est ma main qui te veut,

Mon corps qui se soulève

Et comme une herbe bleue

S'abreuve à ses déroutes.


C'est mon chemin de peine ensauvagé de rouge,

La fleur de digitale

Ayant capté tes yeux,

C'est ma nuque ployée

Dans un dernier naufrage,

Un battement de cœur sous le gong de ses doutes.


Ce n'est pas un sanglot,

Pas non plus un appel...

Simplement de l'automne un fer cuisant de sel.

  • je suis enivré!

    · Ago over 6 years ·
    P1040681 465

    yan--2

  • On a parfois envie d'arrêter le temps...Je viens de vous lire pour la première fois. merci de ce plaisir. merci aussi de votre note! Bien amicalement vôtre et carpe diem . Vivi

    · Ago over 6 years ·
    One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

    vividecateri

    • de tout cœur merci. Ce commentaire me touche.
      A bientôt. Sylv.

      · Ago over 6 years ·
      Default user

      Sylviane Blineau

Report this text