La bonne place.

Hervé Lénervé

La bonne place c’est celle que mon corps squatte dans ce Monde.

-         Pardon monsieur, elle est à vous cette voiture ?

-         Ça se pourrait !

-         Parce que vous êtes garé sur mon bateau, là, depuis une heure et j'aurais besoin de sortir, voyez-vous.

-         Ça c'est psychologique, on a toujours envie de sortie dès qu'on y est empêché. Mais  d'abord est-ce un besoin, une envie ou une lubie ? Ce n'est pas la même chose, une envie ça se reporte, une lubie ça s'oublie avec le temps. Regardez,  j'ai bien réussi à oublier ma femme, moi.

-         Pour votre femme je ne dis rien, moi, c'est un besoin !

-         Motivez votre besoin !

-         La mienne de femme croit faire un infarctus.

-         Vous ne pouviez pas mieux tomber. Je m'y connais un peu en crise cardiaque, ce n'est souvent que psychosomatique, comme l'amour hongrois, hongrois qu'on baise, mais on ne meurt pas. C'est juste pour emmerder les mecs qui ont trouvé une bonne place de stationnement.

-         Oui, peut-être, mais j'aimerais, quand même, être rassuré par des médecins.

-         Décidemment vous êtes un grand naïf, vous ! Vous écoutez et les bonnes-femmes et les charlatans, depuis qu'ils ont abandonné le latin, on se demande ce qu'ils peuvent bien apprendre dans leur fac.

-         Ecoutez, le temps presse pour aller aux urgences.

-         Pourquoi, ils ont annoncé de la neige à la météo ?

-         Je vous parle de la durée en minutes qui est crucial pour sauver des vies.

-         Bonne question ! Mais entre nous, votre femme, vous y tenez comment ?

-         Pardon ?

-         Je veux dire que l'occasion peut faire le larron. Allez, si elle meurt, je prends tout sur moi ! Ne me remerciez pas, c'est normal ! Quand on peut s'aider entre hommes de bonnes volontés. Tenez, j'en ai encore pour une petite heure de courses, après on refera le point sur la situation de l'agonie de la morte.

-         Bon, on dit à onze heures pile poil, alors !

-         Pile, face, vous êtes bon, vous, ce n'est pas moi qui décide de la longueur des files d'attente aux caisses.

-         Prenez les caisses prioritaires, on peut en cas d'urgence vitale de vie ou de mort !

-         Je sais bien, voyons ! D'ailleurs je les prends par tout temps qu'il pleuve ou qu'il vente. Allez à plus ! Profitez de ce laps temps de réflexion pour faire le bilan sur votre couple, faut-il le sauver coûte que coûte, faut-il pratiquer l'acharnement thérapeutique ? faut-il repartir du bon pied avec une autre de trente-cinq ans plus jeune ? Vous voyez, vous avez de quoi vous occuper.

-         Mais j'aime encore ma femme, moi !

Nobody is perfect ! Pendant que j'y pense, tout en réfléchissant, si vous pouviez garder un œil sur ma voiture, il y a tellement d'incivilités, de nos jours.

  • C'est bizarre, j'ai vu un lapin bleu sortir du coffre de ta voiture garée sur le bateau en partance pour Jensaizou en avion ... ? :o)

    · Ago 3 months ·
    Gaston

    daniel-m

    • Je partais pour Johannesburg et non pour Jensaizou. Quant au lapin, c’était surement un clandestin. :o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

  • Si au moins c'est une valvo garée dans une artère.

    · Ago 3 months ·
    30ansagathe orig

    yl5

    • je suis snob ! Je ne roule qu'en voiture collector, c'est une 4 L gordini de course de descente. :o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

  • C'est une drôle d'histoire de place dans les coeurs! Vilain monsieur!

    · Ago 3 months ·
    One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

    vividecateri

    • Le vilain monsieur n'est pas tendre avec les femmes qu'il aime. :o))

      · Ago 3 months ·
      Photo rv livre

      Hervé Lénervé

    • et bien....

      · Ago 3 months ·
      One day  one cutie   23 mademoiselle jeanne by davidraphet d957ehy

      vividecateri

Report this text