La cerise

Caïn Bates

Une peau douce à souhait,
Légèrement dorée
Par le soleil mutin
Qui joue malicieusement
Avec les rondeurs délicates

Cachées à l'ombre du cerisier,
Une chair divinement sucrée
Dépose sur la bouche gourmande,
Des saveurs de Paradis,
Eveillant voluptueusement
Les sens en appétit...
Telle était Cerise!

Et bien des hommes
Se souviennent avec nostalgie
Du joli temps jadis,
Où la délicieuse jouvencelle
Chevelure de miel, regard de ciel,
Offrait à ses jeunes amants
La beauté radieuse de ses vingt ans,

Sa peau de satin, ses seins blancs,
Lorsque s'abandonnant à leurs caresses,
Sous le cerisier...
Elle se laissait croquer!

@2013


  • Ah ces lèvres glacées,
    De l'éternelle gourmandise,
    Justifient les convoitises,
    De nos corps enlacés.

    Ah ces lèvres assoiffées
    Des saveurs exquises ...
    A la ronde cerise
    Elles vont se réchauffer,

    A l'approche du baiser
    Que mon souffle anime,
    L'écho d'embruns maritimes,
    Sauvageonne apprivoisée...

    Et si tu as redouté,
    D'ouvrir le secret,
    De ta bouche nacrée,
    La langue veloutée,

    Me dit un autre langage,
    Qui n'a pas besoin d'interprète,
    Pour conter fleurette,
    Pendant que le voyage

    M'emporte, me canalise,
    Jusque dans un pays,
    Inconnu où je m'enfouis,
    A la saveur exquise.

    Des lèvres promises,
    De ta bouche boudeuse
    Gouttent, mystérieuses,
    Des perles de jus de cerise.

    J'irai boire à ta source,
    Alimenté du regard irisé,
    Fontaine des bois frisés,
    Sous le signe de la grande ourse.

    En laissant tomber nos voiles,
    Nous n'aurons plus froid
    Nous avons franchi le détroit,
    Portés par les étoiles...
    -
    RC

    · Il y a 26 jours ·
    Another flying machine     ( zouing machine)

    Re Chab

  • très frais, très joli !

    · Il y a 2 mois ·
    11 17

    li-belle-lule

Signaler ce texte