La faim justifie les moyens

Sandrine Boudal

Une rue parisienne parmis tant d autres ,la douce chaleur du mois de septembre fait palir d envie les etudiant qui vont vienne et flanne se rapellant avec bonheur qu il y a quelques semaines c était les vacances d été. Je ne fait pas partie de ceux la moi , je sait exactement ou je me rends, un endroit connu par une poignée de chanceux qui devaient soient faire venir une personne soit venir accompagné par celle ci.Je guette non loin de l endroit prévu qu ils  arrivent , il est encore tot j ai un peu d avance les premiers arrivé ne seront pas la avant une demi heure. Je vois venir de loin deux femmes dont l une tient un bébé dans ses bras elle ont l air de se disputer je me demande de quoi elles peuvent parler,  a leurs geste je devine que l enfant n était pas au programme ce qui chagrine la brune. Elle est mignone et assez petite de type asiat tandis que l autre on devine le poids des années elle est un pêu plus grande et rousse je l entends d ici se confondre de milles escuses.Sarah 18:15Aurélie me fait la tete depuis qu elle m a vu avec mon fils de 6 mois, j ai beau m escuser encore et encore rien n y fait elle pense que j aurais put me débarasser du " marmot " comme elle l apelle.Nous voila presque arriver, je sent auréile de plus en plus fébrile a l approche du point de rendez vous et un sourire illumine son visage au fur et a mesure que l on s approche d une drole de devanture aux vitre particulière . " C est la me dit elle mais on est en avance, prenons notre mal en patiente". "c est ce que je fait depuis que nous sommes partie de la maison ma chérie je te jure" ne puis je m empresser de lui retorquer.Je les voit attendne devant le local mais l heure n est pas encore venu de prendre part aux festivités, avant d ouvrir je dois attendre que tout le monde soit la c est la regle.Tiens  je voit se profiler une flopée d étudiant des beaux art on les reconnait a leur pochette cartonée verte et signe indéniable pour les filles elle protent en guise d elatique des pinceaux savament placé afin que ceux ci tiennent leur chignon. Une autre fille s approche desormais pleine de forme et charnelle , celle la va faire le bonheur de plusieurs invité ne puis je m empecher de penser.Son visage parait soucieux et elle ne cesse de vérifier l heure a sa montre et son regard dévie de gauche à droite comme si elle attendait quelqu un et sort de sa poche un morceau de papier qu elle relit avec attention.Amandine18:30Mais ou peut il bien etre peut etre me suis je trompée d adresse, non , en relisant le papier qu il ma donner à la pause de midi c est bien la.Je trépigne d impatiente et pour tuer le temps je regarde un peu ce qui se passe autour de moi.. Hum deux copines et un bébé , super espérons qu elle n ai pas a changer ses couches pendant l expo a rique d etre drole.. Ah un groupe de jeunes qui a l air de venir tout droit d un atelier de peinture ils sont tous barbouilller de taches et ils sentent le dissolvant a des kilomètres a la ronde . Même pas un mec mignon dans le lot , c est nul au moins si marcus ne vient pas j aurais put me rabbatre sur l un d entre eux mais la meme pas je sent la soirée pourri, c est décidé si il ramène pas sa fraise je fait le tour de l expo boit une coupe et je m arrache. Vérification du téléphone a l affut d un eventuel message... Nada...J espère qu il aura une très bonne explication a me fournir ce rustre.L heure approche et les invités sont presque au complet , je les voit trépigner et s impatienter en jetant des regards furtifs autour d eux.  et un retardataire de dernière minute arrive a grandes emjambé ,ne t inquiète pas mon gars l équipê nest pas au grand complet tu n es pas en retard Plus que quelques minutes avant que le grand spectacle ne commence . Ohh comme j ai hate....Jack18:57Saleté de métro parisien ils ne sont jamais a l heure, je vais etre à la bourre Vincent va me tuer... Bon tant pis il ne me reste plus d autre choix que de courir maintenant si je ne veux pas rater le garnd opening. Les badau vont me prendre pour un dingue mais c est pas grave.. Ah je vois du monde patienter devant la vitrine d un batiment si je ne me trompe pas c est la. " Bonjour tout le monde " je lance a la cantonade. Sourire géné et coup de tête poli,mes yeux se pose sur tout ce petit monde mais aucune trace de mon ami vincent. Il a interet a venir celui la j ai l estomac dans les talons et un maxi burger me fait rever depuis hier. A peine me suis je dit ca que mon ami vincent arrive les mains dans les poches une clope au bec. ca fait plaisir de te voir mais t as pas l air en forme? Tu manques de sommeil ou quoi? ""Juste un peu mais c est de ta faute j ai passer ma nuit a rever de ce que tu m as promis" "Euh en parlant de ca justement j avais un truc à te dire" " Quoi dis moi pas que c est annuler""Non on pourras toujours y aller apres si t as toujours faim""Pourquoi tu dit ca y a un buffet ou un truc du genre?"" Oui un truc du genre mais je ne peut pas t en dire plus" " Allez balance ca va etre bon au moins? "" Ne t inquiète pas " me dit til avec son sourire le plus mysterieux"Pour te regaler je peut te promettre que tu vas te régaler" Je ne peut pousser la discution plus longtemps car un homme à la peau pâle  surgissant des ténèbres s approche de nous grand sourire au lèvres.Mesdames et messieurs bonjour, je suis heureux que vous ayez tous put  venir. Vous allez etre les pionniers d une nouvelle forme d oueuvre d art et je suis heureus de pouvoir partager ce moment en votre compagnie.D ici quelques minutes vous allez pouvoir entrer et participer a une oeuvre unique en son genre/ Mais je manque de savoir vivre, je me présent Alex Burton mais ne vous méprenez pas je n ai aucun lien de parentée avec le très célèbre réalisateur du même nom mis a part peut etre le fait que nous partageons tout les deux une passion pour le funèbre et le macabre je craint hélas que c est la seule chose que nous ayons en commun.Maintenant si vous voulez bien me suivre.... Le public conquis se mit a me suivre docilement et je n entendit qu un léger murmure et des gloussemnt venir du groupe des quatres étudiants.19:05AmandineC est quoi cette salle , il fait tout noir et pas très chaud, ils auraient au moins put mettre un peu de chauffage et puis c est quoi cette histoire comme quoi on est au complet, comment ca au complet ? heuu non je croit qu il y a un problème il manque Marcus, mon marcus ? on devait se rejoindre je ne suis pas vraiment chaude pour suivre cet homme il ne m inspire pas du tout confiance. Ok il a un sourire a la golgate mais c est pas une raison. La facon qu il a de se frotter les mains et de se lecher les lèvres en nous regardant comme des animaux , on dirait un loup bavant devant un mouton. Alors que nous sommes tous rentrer , je tente de me faire toute petite et de me faufiler vers la sortie sans que personne me voit mais en même temps dans le noir pas facile de se repérer.J avance discrètement à taton quand d un coup la salle se retrouve baigné d une lumière aveuglante Aieee ca fait mal aux yeux et puis c est quoi cette grande salle blanche.. je suis soudain coupé dans mes pensées par le croque mort qui nous sert de guide.19:05JackLa vache ca caille la dedans c est une expo sur des cultures de glaces ou quoi? Ou alors le proprio a oublier de payer  la note de chauffage c est pas possible en plus il y fait noir comme un four, je sent que vincent n est plus a mes cotés mais ou a t'il bien put se fourrer ? Je ne me sent pas très rassuré je tatone dans ma sacoche a la recherche de mon briquet histoire de voir quelquechose . J ai a peine eu le temps de mettre la main dans ma poche que d'un coup la lumière s allume....19:05SarahBrrrrr il fais un froid de canard on se les gèle  ou Aurélie a bien put trouver ce genre d'endroit y a bien qu'elle pour se fourer dans des truc étranges. Je sert un peu plus fort mon bébé contre moi il manquerait plus que ca qu'il choppe la crève déja qu'il dort pas la nuit faudrait pas en plus qu'il s'enrhume. Je sent mon amie se blottir contre moi elle n'a pas l'air plus rassurée que moi , je sent sa main chercher la mienne dans l'obscurité et je prie pour qu'au moins la lumière s'allume, ses pensée on a peine effleuré mon esprit que mon voeux est exaucer......Je laissait mes convives s habituer a la lunmière des néons et leur donnait quelques instants de répis.Veuillez tout d abord m excuser pour ce manque de chauffage ma le buffet n y aurait pas survecut. Prenez place faites comme chez vous , je vais vous faire gouter des mets qui je l espère vous emmènerons au 7eme ciel.Je les vit s interroger sur la non préscence évidente d oeuvre fixé au mur et regarder avec etonnement le buffet trônant au millieu de la pièce. Asseyez vous n ayez crainte l oueuvre vous sera bientt dévoiler.L homme a l allure de journalise prit place le premier suivit par son ami, vint ensuite le groupe d étudiant ainsi que les deux jeunes femmes et le bébé. La dernière plus que méfiante s assit a la dernière place qu il restait.Vous ne vous asseyez donc pas me demanda la jeune asiat? Non je dois m absenter pour regler quelques dernier reglages techniques mais ne vous inquiétez  pas je serait vite de retour. Mangez , festoyez , buvez donc a ma santé. Vous n aurez même pas le temps de dire bon appétit que je serait déja revenu.19:15JackCa fait bien longtemps que je n ai vu une table aussi bien remplis, des mets plus succulent les uns que les autres et de grandes carrafes de vins rouge a disposition, je vis tout d abord les autres invités reticents puis voyant me servir se mirent à faire de même. j ai croquer dans ce qui paraissait etre une cuisse de poulet mais infiniment meilleure , et tout d un coup je ne puis m empecher de mordre a pleine dents tout ce qui me tombait sous la main et que je fesait passer a coup de grande rasade de vin, sans un regard sur les autres je commencait a m empifrer littéralement.Un rot retentissant est sortit de ma bouche et j ai lever les yeux pour chercher du regard si quelqu un m avait entendut. Qu est ce que je n avais pas fait la....La scène qui se déroulait sous mes yeux était digne d une orgie , la plupart des personnes présente n avait plus rien d humain que ce soit dans le regard que dans l apparence, la mère tenant l enfant a bout de bras et essayant d attraper de l autre la viande d un plat près d elle , son amie se battant pour un os avec son voisin étudiant.Qu avait til donc verser dans notre nourriture pour que nous nous comportions comme ca?Mais cette question ne resta pas longtemps dans mon esprit je n avait qu une seule envie manger quelqu en soit le prix mais malheureusement les plats se vidaient a vue d oeuil.....19:30AmandineMANGER MANGER a pu rien table , j ai faim , moi trouver manger vite.19:45sarahIl en reste un peu de la viande .....mais je la garde pour moi..... jamais ils ne l auront ..... je l aime trop pour ca et il sent si bon....J ai bien fait finalement de l emmener avec moi et Aurélie qui ralait......Je vais l économiser... morceau par morceau en commencnat par..... sa main.

"Mesdames et messieurs bonjour, je suis heureux que vous ayez tous pu  venir. Vous allez etre les pionniers d une nouvelle forme d oueuvre d art et je suis heureus de pouvoir partager ce moment en votre compagnie.D ici quelques minutes vous allez pouvoir entrer et participer a une oeuvre unique en son genre/ Mais je manque de savoir vivre, je me présent Alex Burton mais ne vous méprenez pas je n ai aucun lien de parentée avec le très célèbre réalisateur du même nom mis a part peut etre le fait que nous partageons tout les deux une passion pour le funèbre et le macabre je craint hélas que c est la seule chose que nous ayons en commun.Maintenant si vous voulez bien me suivre".... Le public conquis se mit a me suivre docilement et je n entendit qu un léger murmure et des gloussemnt venir du groupe des quatres étudiants.

19:05 Amandine
C est quoi cette salle , il fait tout noir et pas très chaud, ils auraient au moins put mettre un peu de chauffage . Alors que nous sommes tous rentrer , je tente de me faire toute petite et de me faufiler vers la sortie sans que personne me voit mais en même temps dans le noir pas facile de se repérer.J avance discrètement à taton quand d un coup la salle se retrouve baigné d une lumière aveuglante Aieee ca fait mal aux yeux et puis c est quoi cette grande salle blanche.. je suis soudain coupé dans mes pensées par le croque mort qui nous sert de guide.


19:05 Jack
La vache ca caille la dedans c est une expo sur des cultures de glaces ou quoi? Ou alors le proprio a oublier de payer  la note de chauffage c est pas possible en plus il y fait noir comme un four, je sent que vincent n est plus a mes cotés mais ou a t'il bien put se fourrer ? Je ne me sent pas très rassuré je tatone dans ma sacoche a la recherche de mon briquet histoire de voir quelquechose . J ai a peine eu le temps de mettre la main dans ma poche que d'un coup la lumière s allume....

19:05Sarah
Brrrrr il fais un froid de canard on se les gèle  ou Aurélie a bien put trouver ce genre d'endroit y a bien qu'elle pour se fourer dans des truc étranges. Je sert un peu plus fort mon bébé contre moi il manquerait plus que ca qu'il choppe la crève déja qu'il dort pas la nuit faudrait pas en plus qu'il s'enrhume. Je sent mon amie se blottir contre moi elle n'a pas l'air plus rassurée que moi , je sent sa main chercher la mienne dans l'obscurité et je prie pour qu'au moins la lumière s'allume, ses pensée on a peine effleuré mon esprit que mon voeux est exaucer......

J"Veuillez tout d abord m excuser pour ce manque de chauffage mais le buffet n y aurait pas survecut. Prenez place faites comme chez vous , je vais vous faire gouter des mets qui je l espère vous emmènerons au 7eme ciel".Je les vit s interroger sur la non préscence évidente d oeuvre fixé au mur et regarder avec etonnement le buffet trônant au millieu de la pièce. "Asseyez vous n ayez crainte l oueuvre vous sera bientt dévoiler."" Mangez , festoyez , buvez donc a ma santé. Vous n aurez même pas le temps de dire bon appétit que je serait déja revenu."

19:15Jack
Ca fait bien longtemps que je n ai vu une table aussi bien remplis, des mets plus succulent les uns que les autres et de grandes carrafes de vins rouge a disposition, je vis tout d abord les autres invités reticents puis voyant me servir se mirent à faire de même. j ai croquer dans ce qui paraissait etre une cuisse de poulet mais infiniment meilleure , et tout d un coup je ne puis m empecher de mordre a pleine dents tout ce qui me tombait sous la main et que je fesait passer a coup de grande rasade de vin, sans un regard sur les autres je commencait a m empifrer littéralement.Un rot retentissant est sortit de ma bouche et j ai lever les yeux pour chercher du regard si quelqu un m avait entendut. Qu est ce que je n avais pas fait la....La scène qui se déroulait sous mes yeux était digne d une orgie , la plupart des personnes présente n avait plus rien d humain que ce soit dans le regard que dans l apparence, la mère tenant l enfant a bout de bras et essayant d attraper de l autre la viande d un plat près d elle , son amie se battant pour un os avec son voisin étudiant.Qu avait til donc verser dans notre nourriture pour que nous nous comportions comme ca?Mais cette question ne resta pas longtemps dans mon esprit je n avait qu une seule envie manger quelqu en soit le prix mais malheureusement les plats se vidaient a vue d oeuil.....

19:30 Amandine
MANGER MANGER a pu rien table , j ai faim , moi trouver manger vite.

19:45 sarah
Il en reste un peu de la viande .....mais je la garde pour moi..... jamais ils ne l auront ..... je l aime trop pour ca et il sent si bon....J ai bien fait finalement de l emmener avec moi et Aurélie qui ralait......Je vais l économiser... morceau par morceau en commencnat par..... sa main.

Report this text