La fille de l'air

mboyer

S'il avait fallu vous éviter
Je n'aurais pu, vous lévitiez
À bord d'un souffle
Qui me fit perdre le mien
Tapis volant particulier
À vive allure, mais l'air
Est de vous estampillé
De vos particules maquillé.
Cette promesse-ci, volcanique,
Que la brise me dit de vous...
Commençons la grand-messe
Par la fin ! 

Cette prophétie olfactive
D'une bise au creux d'un cou

Parfait le secret que confesse
Votre parfum.
À fleur de peau,
Le temps imparti,
Vous partie,
Ne me laissera effleurer
Que la survivance des effluves
Déjà évanouis.

Report this text