mboyer

  • Lecteur
  • Auteur
  • Correcteur
Biographie

Mère indigne depuis mes dix-sept ans, je trouve enfin l’honnêteté de reconnaître une trentaine de mômes, tous issus du même lit. Je l’avoue, je lui ai fait des french-kisses et roulé des pelles, à la langue française. Et puis entre quelques infidélités avec des anglicismes et quelques égratignures causées par des mots rédigés en langage SMS, je lui ai fait l’amour (à moins que ce ne soit l’inverse). Mais je ne suis qu’une amante parmi des milliers, et nombreux sont les prétendants qui savent l’honorer mieux que moi.

De cette union qui m’a toujours semblé illégitime et honteuse sont nés quelques textes, qui ont tous un prénom, mais sur lesquels je ne saurais coller aucune étiquette, aucun genre. Cesser de se définir, c’est commencer à s’infinir, et je n’ai pas envie de leur trouver d’autres signes communs que l’émotion de les avoir portés et couchés sur papier, et peut-être, allez savoir, celle que ceux qui les regarderont dans les yeux et entre les lignes ressentiront. Ils sont de toutes les couleurs, au pire synesthésiquement modifiés, et il y a à voir et à entendre aussi bien dans leur fond que dans leur forme. Je les ai élevés du mieux que j’ai pu, ils sont polysémiques, sonores, parfois espiègles.

Il est complexe de concevoir à quel point cette démarche de les laisser partir voir le monde me paraît pédante et exige que je mette de côté une pudeur certaine. Ce monde sera plus ou moins grand, ce n’est pas tellement cela qui importe. L’essentiel est désormais de parvenir à ne plus les retenir. Seul le cachet de la Poste les protège désormais, et il n’y a qu’en cela qu’ils m’appartiennent encore un peu.

Bonne lecture à vous,

© Marianne Boyer
marianneboyer.com

4 textes

2 coups de cœur

  • Default document
    Jeu de société
    mboyer

    Sur les bords du jour, Lorsque l'hiver du décor met les cœurs à l'envers, Des destinées se promènent De consternations en constellations Le long de...

    11 novembre · Poème · Sujets de société

    newspaper 11 · community 4,4

  • Default document
    À une lettre près
    mboyer

    À une lettre près, venant à ton encontre, À une lettre près, impatiente d'être au brancard,  À une lettre près, j'accepterai ton bouquet de pleurs ...

    3 novembre · Poème · Autres

    newspaper 24 · community 4,6

  • Default document
    Paris-banlieue
    mboyer

    Ce soir, dès le crépuscule, à l'heure où noircit la ville, je suis partie À travers les artères où nous coulons tous, Particules anonymes accélérée...

    1 novembre · Poème · Voyage

    newspaper 25 · community 4,4

  • Default document
    Tel est pris
    mboyer

    Par surprise Au dépourvu Par les sentiments Par la main Au mot Au piège Au pied de la lettre Au sérieux Entre quatre yeux De court À rebours À rêve...

    1 novembre · Poème · Amour et romance

    newspaper 32 · community 4,4

mboyer
Envoyez un message