La fuite du dragon

franekbalboa

Suite du texte intitulé : le repaire du dragon

Cela faisait plusieurs années maintenant que le soldat avait rencontré le dragon de feu. Il avait décidé un an après sa rencontre de voyager. Cela faisait de longs mois qu'il sillonnait le monde. Sa mobilité récupérée, il avait commencé à maîtriser la magie. Il ne s'en servirait que pour se défendre. Après de nombreux mois de voyage, il s'arrêta dans une auberge, il entendit une femme parler à une autre. Elles murmuraient mais il avait appris à écouter. 

Le temps avait passé disaient-elles, le dragon noir était bien trop puissant, les dragons s'étaient mis d'accord pour mettre les enfants en lieu sûr. 

Les enfants ? Il était convaincu que le dragon qui avait élevé le petit nommé Natsu ne ferait pas partie du voyage. Il les entendait parler d'éclipse et de quatre enfants de dragons à aider à trouver la route. Il se décida, se leva et alla parler aux femmes. 

"Excusez-moi, puis-je vous entretenir de quelque chose ?" 

Les deux femmes le dévisagèrent, surprises. Il s'assit à côté de la plus jeune. 

"Je vous ai entendues parler d'enfant de dragon, vous avez mentionné quatre enfants, puis-je vous demander s'il y a un dénommé Natsu parmi ces quatre là ? 

-Je... Natsu? Non... Il ne me semble pas... Pourquoi cette question ? 

-Je suis un voyageur. Autrefois j'étais un soldat dans un royaume étranger, et j'ai découvert une grotte où vivaient un dragon et un enfant qu'il appelait son fils. 

-Il y aurait un autre chasseur ? 

-Un chasseur ? 

-Oui. Où était-ce ? Pouvez-vous nous y conduire ? 

-Cela prendra plusieurs semaines mais oui, je le peux. 

-Nous partirons demain, cela vous convient-il ? 

-Bien."

Après une nuit de sommeil, ils firent leur sac et partirent. Le voyage fut assez ardu, et pris six semaines. 

À leur arrivée, la grotte avait été attaquée depuis peu. Des machines traînaient sur le sol, ainsi que des armes fraîchement brûlées. L'homme s'inquiétait, il dit aux deux femmes de l'attendre. Et entra dans la grotte où régnait encore une forte odeur de soufre mêlée à de la chair carbonisée. 

Il marcha tranquillement, jusqu'à atteindre une grande caverne. 

"Ohé ! Dragon ? Es-tu là mon ami ?" 

Un grognement se fit entendre et le dragon de feu se dressa de toute sa hauteur, il était plus majestueux qu'autrefois, malgré quelques blessures sur ses ailes et ses pattes. L'homme se tint debout les bras en l'air en souriant. Le dragon le reconnut très rapidement. 

"Oh c'est toi ? Que viens-tu faire ici ? 

-Que s'est-il passé ? 

-Une attaque, encore... La quatrième ce mois-ci... 

-Ces idiots. 

-QUI EST LÀ ?" 

Le dragon avait grondé, l'homme avait sursauté de surprise. Le dragon attrapa l'homme qu'il mit derrière lui, et se mit en position de combat. Une voix féminine se fit entendre. 

"Ne faites pas de mal à cet homme s'il vous plaît..." 

L'homme se précipita, il avait reconnu la voix de la femme. Il s'interposa devant le dragon. Le dragon l'interrogea:

"Ce sont des amies à toi ? 

-En quelques sortes,-il se tourna vers elles- il me semblait vous avoir dit d'attendre dehors ?

-C'est un dragon, il n'est pas mauvais. Le seul mauvais n'est pas un vrai dragon, c'est un chasseur nommé Acnologia. 

-NE PRONONCEZ PAS LE NOM DE CE FANATIQUE !"

Le dragon semblait furieux, la jeune femme poursuivit comme si elle n'avait pas été interrompue. 

"Nous avons imaginé un plan pour le vaincre. Enfin une ébauche. Nous avons rencontré quatre autres dragons qui élèvent des orphelins. Il me semble que c'est votre cas. 

-En effet. Il reste donc des dragons qui ont échappé à la folie de cet homme ? 

-Oui. Nous avons réussi à en convaincre quatre. 

-Les convaincre de ? 

-Changer d'époque. 

-Pardon ? 

-Il faut savoir que si les dragons ont payé un lourd tribut de la folie de cette créature, les hommes commencent à payer cher sa soif de violence. 

-Et en quoi le fait de changer d'époque aiderait à le vaincre ? 

-Cela aiderait à le rendre moins méfiant. Comme vous aurez disparu, il se croira seul dragon au monde. Et vous pourrez élever vos enfants loin de toute cette folie. 

-Je réfléchis depuis un moment à un moyen de contrer la transformation en dragon. Et le seul moyen qui m'est venu est de me glisser à l'intérieur de mon fils pour inhiber les toxines qui entraînent la mutation lorsque les chasseurs utilisent leur pouvoir. 

-Contrer la transformation ? Pourquoi faire ? 

-Acnologia est l'exemple même qu'un esprit humain ne peut pas forcément résister à la puissance des dracotoxines... Mais passons là dessus. Comment comptez vous nous envoyer dans le futur ? 

-Eh bien nous avons décidé grâce à Hanna ici présente d'ouvrir Éclipse. 

-Éclipse ? 

-Une magie interdite. Un genre de portail entre les époques. Il faut l'ouvrir de chaque côté au même moment de l'année, et on peut basculer d'une époque vers l'autre. 

-Ça peut être une idée. Si Acnologia nous oublie, nous avons une chance. 

-En effet. Et les enfants pourront grandir dans un monde où la magie est un peu plus maîtrisée. 

-Qui sont les autres dragons ? 

-Skiadram de l'ombre, Baislogia de la lumière, Metalicana de l'acier et Grandiné du vent. 

-Grandiné aussi ? 

-Vous vous connaissez ? 

-C'est un dragon d'une immense sagesse. C'est lui qui avait suggéré que nous nous allions aux hommes pour éviter que les dragons supremacistes ne détruisent le monde... Il ne s'attendait pas à ça j'imagine... 

-Il a pensé à cette solution. Je pense qu'il serait sage d'accepter. 

-Natsu pourra grandir parmi les hommes ? 

-Oui. 

-Quand aura lieu le transfert ? 

-J'ai écrit un livre qui sera transmis à ma descendante. Elle ouvrira la porte le 7 juillet X777, nous sommes en mai de l'année X377, nous devrons donc l'ouvrir le 7 juillet de cette année. 

-Un transfert de 400 ans donc ? 

-En effet. 

-Allons-y. "

L'homme n'avait rien compris, mais il décida d'accompagner les deux femmes et le dragon dans leur projet. Ils arrivèrent dans une immense forêt où se dressait une immense arche noire et fermée. Les dragons étaient là, la scène était surréaliste. Ils se regardaient sans mot dire. L'homme savait qu'ils échangeaient par pensées. 

Après de longs jours d'attente arriva le 7 juillet. Hanna informa les dragons qu'elle ouvrirait la porte et qu'elle la passerait avec eux. Son amie la fermerait derrière elle. 

Le dragon de feu regarda l'homme, et lui sourit. 

"Au fait, je ne t'ai pas dit mon nom, je me nomme Ignir, roi des dragons de feu. Sois fort petit homme, les temps s'annoncent sombres face à Acnologia. 

-Ne vous inquiétez pas. Ça devrait aller." 

L'éclipse de lune était à l'heure. Hanna utilisa treize clés afin d'ouvrir la porte. L'homme sentit une immense puissance magique, et la porte s'ouvrit. Un grondement se fit entendre. Les dragons se regardèrent, terrifiés, leurs enfants se réveillèrent et se mirent à pleurer, Hanna leur hurla de passer la porte, l'homme décida de foncer là d'où venait le grondement alors que le dernier dragon, celui de l'ombre était passé, la seconde femme s'attachant à fermer la porte, il se rua sur l'homme qui lui faisait face en grondant, afin de faire gagner du temps à sa complice. 

Il utilisa sa magie à très haute intensité, le monstre l'avala. L'homme jaillit sur la créature qui se transforma en dragon et déchiqueta l'homme. La femme avait réussi alors que le dragon s'acharnait sur le cadavre du pauvre combattant à fermer le portail éclipse. 

Elle était horrifiée, et décida de récupérer les clés et de s'enfuir. Le dragon la poursuivit sur plusieurs kilomètres, la forêt aida à camoufler la femme qui maîtrisait également l'art de la dissimulation. 

Elle se cacha dans un tronc vide, Aconologia passa tout près d'elle sans la voir ni la sentir, et se rua sur la ville la plus proche à quelques kilomètres au sud-est, et la dévasta, alors que qu'elle faisait demi-tour pour rendre les clés à la fille d'Hanna. 

Report this text