La machine à remonter les gens

luciel

Pour moi, le hamac est un objet magique, une machine à remonter les gens.

Dès que mes pieds quittent le sol, je passe d'animal social à végétal solitaire.

Me voilà instantanément transformée en un fruit hybride. Mi amande effilée, mi figue dodue, je m'abandonne entièrement à la paresse.

Je savoure ma douche solaire en soupirant. Je m'imagine en train de mûrir, de dorer. La chaleur fait monter le sucre sous ma peau. Je végète avec délice, écartelée entre deux arbres, victime consentante des lois de la pesanteur.

Je flotte entre deux minutes. Je vis un moment suspendu.

Report this text