La moitié de l'homme en noir

Cathy Galliègue

Synopsis "La moitié de l'homme en noir"

Emmanuelle n'imaginait pas quitter la beauté sauvage de son Jura, sa belle vie à l'abri du besoin, son mari anglais… et se retrouver dans le 16ème arrondissement parisien.

Le contraste fut violent. Il y avait forcément un sens caché à cet exil. Un but ultime. Quelque chose. Ou quelqu'un.

Elle détestait le snobisme mais cultivait la sophistication. Elle avait peur de tout mais ne se faisait jamais assez mal. Son corps avait été le théâtre de ravages insoutenables, elle n'avait pourtant jamais vécu la guerre.

Sa recherche du vrai l'avait conduite sur les chemins les plus médiocres et les plus violents, mais elle avait poursuivi sa quête.

Emmanuelle était une rêveuse. Elle croyait fermement que le bonheur, si on le veut vraiment, on va le chercher avec les dents !

Elle s'était imaginée vivre une passion dévorante avec un artiste peintre fou, avec un écrivain torturé, ou un architecte excentrique. Alors elle a jeté sa vie dans ceux qui la choisissaient, espérant une surprise, de la fantaisie, un cocon protecteur en dehors des conventions, un héros.

Elle n'avait pas intégré la version militaire, flic ou pompier à la liste de ses possibles.

Et pourtant, Tom est arrivé. L'homme au corps de danseur et aux capacités de tueur. Ou de sauveur. Un homme du GIGN.

Ils n'avaient rien pour se comprendre, ils avaient tout à s'apprendre. Deux êtres déséquilibrés qui ensemble ont trouvé l'équilibre. Deux êtres aux antipodes, l'un rêvant de faire partie de l'histoire, l'autre s'évertuant à oublier la sienne.

Emmanuelle et Tom, rien ne prédisposait à cette rencontre. L'histoire de cette femme morcelée et de cet homme en noir, ira bien au-delà de ce qu'une histoire d'amour peut raconter. Il aura fallu la lutte, la souffrance, puis l'acceptation.

Il aura fallu se faire mal pour enfin se faire du bien. Tom est devenu la meilleure moitié d'Emmanuelle. Il a comblé les parties manquantes, lui a redonné la mémoire. Avec lui, elle a appris à ne plus être la moitié de rien.

Juste la moitié de l'homme en noir.

Report this text