La résistance

melimelo


Pas d'errance mais des itinérances

Des mines patibulaires dans un monde tentaculaire

Des tentacules qui nous accule dans ce calvaire

Le calvaire du spectaculaire

Le spectaculaire de la spéculation

La spéculation de nos vies pour le pouvoir d'un seul

Un seul omniprésent qui asséne ses tentacules sur le monde aliéné

Aliéné par des bourreaux avides de pouvoir

Un pouvoir qui brûle la pupille

La pupille de l'Humanité irisé en une réalité alitée

Une réalité alitée dans un monde gangréné

Un monde gangréné

à vociférer,

à beugler,

à brailler,

à régurgiter,

à vomir,

à dégobiller,

à dégueuler,

à gerber.......

Un monde impensable,

Un monde inimaginable

Un monde pour les chiens qui aboient pour réclamer leurs os

Leurs os décharnés de leur viande putride

Les chiens aboient la nuit sur des montagnes d'ignorances

Les chiens aboient la nuit sur l'humain qui a peur de lui même

Sur l'humain qui a peur de son prochain.

Son prochain qu'il dévisage comme un chien

Mais un chien a plus d'humanité que l'individu issu du capitalisme

Le capitalisme, la liberté du profit et la perte de l'Humanité

La nuit les chiens aboient sur l'humanité

L'humanité agité qui se rend au spectacle de la vie

La vie va la vie aaaaaahhh la vie quelle vie ? Quelle vie ? Le spectacle de la vie !

Alors je vous le demande à vous , humbles spectateurs

Qu'est ce qui reste de spectaculaire ?

Qu'est ce qui reste d'exceptionnel, d'extraordinaire, de fabuleux, d'impressionnant, d'inimaginable, de prodigieux, de sensationnel chez l'Humain ?

Chez l'Humain il reste son désespoir qui le pousse vers l'avant, qui le pousse à résister pour convaincre l'espoir de revenir

C'est cela le spectaculaire, la résistance du désespoir mal grès ses déboires

La résistance du désespoir pour ne pas sombrer dans l'ignorance

La résistance du désespoir à tout ce qui n'est pas humain

La résistance du désespoir à tout ce qui s'oppose à la fulgurance de l'être épris pas l'intimité qui le définit

La résistance du désespoir

La résistance du désespoir

Car c'est toujours la résistance du désespoir.....

Report this text