L'appel aux astres

terosse

J'ai volé à la nuit ces seuls restes de foi.

Je cherchais dans l'ennui où je trouvais parfois

Ma quiétude en scrutant le ciel noir allumé 

Par la lune, et autant d'envie de vous aimer.


Pourquoi aurais-je cru, par ces nuits chaotiques,

Aux échos de vos rues,  aux ombres pathétiques?

Du creux de ma paillasse, un mime silencieux

A camouflé sa face, au malheur des curieux.


Je n'attend rien de l'astre à l'aube indifférente;

La haine qui me castre est cette autre parente

Aux larrons amusés d'une vie ennemie _


Parodie ou musée de fureurs endormies.

Mais grâce soit rendue au destin badinneur

Qui sait ce qui est dû aux fictions d'un menteur...

  • Ennui ? Angoisse ? Désenchantement ? En tous les cas, les mots s'enchaînent sans chaîne !!

    · Ago about 1 year ·
    Ma photo

    theoreme

    • Des fois ces choses ne sont que des illusions et des prétextes.

      · Ago about 1 year ·
      Th

      terosse

Report this text