Le corps de l'amour

nabila-habibi

Poème évoquant l'érotisme

Je me voyais sur toi dans le miroir,

Je t'ai dis : tu es beau comme cela.

Amante d'un soir,

Tu as libéré mes désirs et ma joie.

Ta volupté a déséquilibré mon indépendance,

Oui, toi l'autre, j'ai voulu t'embrasser.

Le baiser qu'il ne fallait pas,

par ton élan, j'ai tout désiré

je pense toujours à toi,

Ai-je le droit ?

Je ne t'aime pas,

Je t'ai juste élu amant.

Report this text