LE DRAPEAU ROUGE

Philippe Larue

Je métro de noir sur le drapeau rouge, mais c'est pour son bien, non?  Moi, Belotchkine Miroslav, Pussy Riot dans l'âme à Wagram près, y Juin les russes en papyrus à présent. 

Mais, est-ce grave lorsque Lénine et Lépine concours comme deux lièvres à la fois, sont réapparus fantômatiques? Des sérials-killers, aficionados de la vierge de fer. On abus Marinoï, place Pouchkine, et vodka Bizet...non, bisons l'herbe, haut-lieu du Bosons de Higg. 

Je suis scientifique, un matheux Mathieu Dieux, qui aime C2 et Lamborghini, et mon kalashnikov, ni Jean-Pierre Coffe, Nikon Baïkonour. Juste cons baïonnettes, Macbeth et méchants, mais honnêtes. Mais, à Kalininskaïa, la contamination y est trop incalculable. 

Mon pote Anatoli Ketov est à moitié zombiland, moitié zombirover. C'est vrai, depuis qu'il a hacké sa Curiosity de Mars Attack, sa margoulette patibulaire est proche du zéro absolu de World War Z. On a des gueules de quais, plus laquais que laqués d'hoquets, mais là...hockey, je délire. Anatoli et moi, arpentons les escalators, les vestibules souterrains, pas Rimbeau poétique, malheureusement. Césaire extérieurs sont pollués, et à part quelques chauves-souris Macbeth comme Cémoi passés à y noircir le drapeau rouge, pas d'âmes qui vivent ici. 

Alors, Verlaine...j'ai l'Aisne et Vilaine. Je métro de noir sur le drapeau rouge, mais c'est pour son bien, non? Lenoir, c'était Noé,  mi-Label mi babybel à savourer autrefois? J'me souviens...

  • Ah oui ! vous écrivez toujours comme ça... alors !

    · Ago almost 4 years ·
     dsc8480

    zinzinette

    • Non, je.ai différents styles mais je joue oujours avec les mots. La musicalité est primordiale....Merci beaucoup

      · Ago almost 4 years ·
      Image

      Philippe Larue

Report this text