Le feu

leto

Celui qui joue avec le feu finit par se brûler.

Naquit d'un frottement de pierres, de fragiles étincelles brillantes forment un brasier puissant. Pour se réchauffer et cuire la nourriture, il devient une pourriture dans les incendies. Aujourd'hui, je sors une cigarette et consume ma santé. Il allume nos vies, les éclaire ; les flammes dansent à la lueur d'espoir de l'humanité. Dans nos yeux, lorsque nous sommes amoureux, dans notre cœur jusqu'à devenir père, il réchauffe notre âme, et finit par la cuire dans les abysses de l'enfer, ou bien la réchauffer dans un sublime feu d'artifice, sous le regard complice, de ceux qui nous sont chers.

Report this text