le mouton blanc

Joelle Eymery

Deux et deux font quatre

Du troupeau tu es le pâtre

Brebis égarées

Moutons disséminés

Tous les autres sont noirs

Un seul blanc c'est bizarre

C'est lui que tu préfères

Différent il va de travers

Tu lui accordes plus de temps

Il t'attendrit c'est évident

Il est fragile tu le surveilles

Les autres tricotent au soleil

Lui toujours à l'ombre, il tremble

Seul ... est-ce parce qu'il te ressemble ?

Report this text