Le temps 2

aile68

Se faire happer par le vent, la pluie, une idée de Dieu, un vieux souvenir ou un rêve plus que réaliste. Comprendre qu'on n'a jamais voulu confondre l'imagination et le réel, retourner sa veste c'était pas pour nous, on n'a jamais voulu ça. Et même si on meurt demain, il y aura toujours quelqu'un pour nous faire vivre, une pensée, une parole. Nous sommes les enfants d'une mémoire épique, de nombreux souvenirs nous éternisent, notre enfance était notre privilège, notre domaine était plus grand qu'un château avec dépendances, plus fastueux qu'un mariage princier. Nous avions l'innocence des enfants sincères et chics, nous avons reçu de l'affection, des visites surprises de nos parrains et marraines certains soirs de Noël. En pyjama nous étions bien après le bain du dimanche, c'était avant, c'était tout doux avant que le temps nous saisisse, nous faisant basculer vers une ère nouvelle, où je m'aménageais d'autres moments de douceur et de refuge, avec un livre et des bretzels.

Se faire happer par le vent, la pluie, une idée de Dieu, tel un chevalier, un seigneur et ses mille sentinelles. La belle demoiselle dans son carrosse agité, ne trouve le sommeil qu'après une accalmie du temps et des éléments, sa bonne marraine, belle et fidèle, ressemble à la mienne qui n'a point perdu de sa magie, elle a toujours de la lumière dans les yeux quand elle sourie. Elle ne craint ni vents ni marée, penser à elle me protège du mauvais oeil, du mauvais ogre, pour une fin heureuse, comme dans les contes de fée, la vie tout court, tant qu'il y en a.

  • Oui, c'était avant. Que restera t il de notre génération, celle qui a vécu une vraie vie sociale avec de vrais amis, de vrais avis discutés autour d'une bière ou un verre de rosé, jusqu'à plus soif. En écoutant des chansons cons sur un lecteur de K7. Peut être que nos enfants parleront de nous sur Instagram comme nous parlions de nos parents dans un cahiers Montblanc ... :o) Peut être.

    · Ago 9 days ·
    Gaston

    daniel-m

    • Ah! le lecteur de K7, tout un mythe! Et les chansons des années 80 sur des radios libres. Je me rappelle combien on parlait avec les frères et soeur sur le balcon les soirs d'été. Toute une époque!

      · Ago 9 days ·
      Coucou plage 300

      aile68

Report this text