Les Cailloux

Muriel Roland Darcourt

Monologue : Les Cailloux

Vu des nues mon ange se marre : je viens encore de trébucher sur un caillou que j'avais placé là. C'est la troisième fois que je chute au même endroit. Et j'en veux au Ciel d'être tombée une nouvelle fois. Alors que c'est moi qui l'ai posée cette pierre, il y a longtemps déjà, au beau milieu du chemin que j'avais choisi, et mes nombreux rebroussements m'amènent encore à la trouver ici, lorsque me vient l'envie d'avancer et non plus de reculer comme je le fais souvent. Je me décide à aller de l'avant ? Je fonce tout droit sans regarder autour de moi, de peur de renoncer sans doute. Et revoilà cette caillasse au centre de ma route. Comment se fait-il qu'elle soit encore là après tout ce temps ?
- C'est une pierre semée pour retrouver ton chemin lorsqu'à cause de tes craintes tu reviens en arrière.
- C'est une pierre rejetée, un jour où ton sac pesait trop lourd, car au lieu de l'éviter toi tu l'as ramassée…
Mon ange se marre parce qu'il sait que je vais retrouver cet obstacle, chaque fois que je passerais par ici, et qu'il suffirait de le retirer pour ne plus m'y prendre les pieds. Du moins d'ouvrir les yeux et de le contourner. Ou bien de continuer d'avancer, sans me retourner, de suivre le chemin jusqu'au bout, envers et malgré tout, pour ne plus jamais retomber sur ce caillou.


Muriel Roland Darcourt
Monologue - Les Cailloux

  • Besoin de caillou-repère. Moins encombrant qu'un phare, plus maniable. Proust et sa madeleine, en plus solide.

    · Ago almost 3 years ·
    Oiseau... 300

    astrov

Report this text