Les gens de la mer -36-

aile68

Jour J: ça y est on joue la pièce pour de vrai! On lit encore un peu de trac sur le visage des comédiens, on n'attend que la première réplique pour se détendre. Le prof est là, plus tendu que jamais, les bras croisés sur sa poitrine. On frappe les coups traditionnels, ça y est on joue. Pas un bruit dans la salle, tout le monde a les yeux rivés sur le plateau. Les comédiens jouent bien, ont le bon ton. Tout se déroule comme dans un rêve c'est fabuleux. Il y aura une deuxième représentation, samedi prochain, Véronique se sent portée par l'adrénaline. Pour une fois elle sent qu'elle est dans son élément, comme un poisson dans l'eau. Elle aime les silences lourds ou au contraires les envolées lyriques des personnages, le ton tragique de la pièce lui va comme un gant. Toutes ces émotions qui s'en dégagent, elle les vit à cent à l'heure. Mais elle se souvient bien de ce que lui a dit son prof, laisser respirer le personnage, le laisser vivre. 

La pièce est un triomphe! Le public applaudit. Parmi les gens se trouve la prof de philo de Véronique à qui elle avait donné une invitation. Elle aime bien sa prof de philo, elle ne veut pas la décevoir, pour le moment ce n'est pas le cas. Même le prof de théâtre applaudit, un franc sourire sur les lèvres. Il est tellement plus agréable ainsi se dit Véronique. On ne sait pas encore s'il partira vraiment. Il attendait peut-être qu'on joue la pièce, pour prendre sa décision. C'est un véritable mystère ce prof... Véronique aimerait qu'il reste bien sûr. Qui vivra verra.


  • Le cercle des poètes pas vraiment disparus :o)

    · Ago about 2 months ·
    Gaston

    daniel-m

    • Oui j'ai pensé à ça moi aussi. Vu il n'y a pas très longtemps. :o)

      · Ago about 2 months ·
      Coucou plage 300

      aile68

Report this text