Les hommes-grenouilles.(1)

effect

Si j'étais un balai électrique, genre Dyson de cuisine, y a longtemps que j'aurais vidé mon sac dans les épluchures.

- Faites-voir... ouais... un peu plus à droite... un peu plus encore... encore... ouais là c'est pas mal... ouais là c'est bien ! Parfait !

- Mais Madame, la fenêtre va taper dedans !

- C'est pas grave, on la fera déplacer ! Un chef-d'œuvre, une fois posé c'est posé ! On ne revient pas dessus un chef-d'oeuvre !

Quand Betty fait installer un tableau, les distances se mesurent à l'œil et l'appréciation de celles-ci se discutent au petit bonheur la chance. En voiture c'est pareil, et c'est pourquoi le portail de notre propriété ne ferme plus depuis bien longtemps.

Comme un peintre peut avoir de la relation amoureuse avec son modèle, Betty entretient une sorte d'intimité particulière avec la tôle froissée; ses écarts de conduite.

Lorsque d'autres ont Sylvie ou Véronique pour coiffeuse à domicile et gagner du temps sur la vaisselle, nous, nous avons tel un jardinier en chef à Versailles, notre propre réparateur agréé, et ce afin d'éviter tout constat d'assurance et remorquage inutile des véhicules. Nous avons notre Jeannot, notre carrossier à demeure.

Jeannot habite la petite maison-atelier en arrière plan de la piscine et du tennis. Jeannot est Président du très privé Rolls-Royce Club, genre de Rotary n'ayant aucune raison de servir autrui, si ce n'est nous-même.

- Jeannot, avez-vous vu Madame ce matin ?

- Oui, elle m'a demandé les clés du Dodge !

- Le tout neuf ? Le 46 mois à 500 balles et aux 60 000 € d'acompte ?

- Ben... l'autre il est sous le pont ! D'ailleurs, va falloir l'évacuer pour faire passer la Mercedes !

- Quel pont ?

- Ben... le pont de l'atelier !

- Ah vous me rassurez ! J'imaginais déjà les hommes-grenouilles !

Comme dit Jeannot, la vie est parfois comme un parking de chez Feuvert, faut savoir attendre son tour pour en connaître le diagnostic.

...


Report this text