Les milieux autorisés

Isabelle Polle

Cette histoire est purement fictive et ne saurait en aucun cas s'appliquer à la réalité.

Je suis passé de Ministre à prisonnier
des médias, de mon image et de mon passé
lorsque le scandale a explosé
Les "affaires" m'ont sinistré
bien que l'excellence soit ma qualité
même ma femme m'a quitté
le vieillard pervers marié
A la beauté et à la respectabilité
qui n'aime que son image dans la presse
le pouvoir et mon argent
alliance de l'obsédé et de la lâcheté
unie comme le revers d'une pièce
le conte de fées médiatique de l'instant
Un merveilleux mariage d'intérêts bien compris
qui n'a duré que par le faste et l'hypocrisie
dans mon milieu gravitent comme des sangsues
des riches puissants, des imbéciles et le showbizz
et quelques personnalité hors du commun
Tout ou presque y est superficiel et sans vertu
Mais, toujours, mes chaussures reluisent
par la grâce du pouvoir et du fifrelin
La réputation, mon image est plus importante
que la réalité décevante, voire écœurante
Tout y est permis, sauf des gros mots
comme idéal, fidélité ou moralité
revendiqués par le peuple ou les sots
Tout y brille mais rien n'y est vrai
Mes alliés de toujours, ceux qui ont couvert
mes perversions, mes crimes
et mes parties fines
lorsque je m'envoyais en l'air
avec des petites filles
bien qu'ils aient couvert le pire
dans le sens du vent du scandale s'en vont
me renient et jureront
qu'ils ne me connaissent plus
ou qu'ils ne m'ont jamais connu
désormais de mon milieu
je suis comme excommunié
un paria, une guenille, un misérable vieux
que tout le monde a laissé tomber
une dégringolade de l'échelle sociale
qui me rend malade
Je m'endors à l'aube de ma mort
rongés par les remords
qui me dévorent
et que je ne peux confier
Malgré tous mes efforts dérisoires
je ne laisserai rien dans l'Histoire
sauf l'image de ce que je suis en réalité
cela s'appelle les milieux autorisés

Report this text