L'éternité c'est long, surtout vers la fin

So No

Near death experience

C'est en sortant du Boa club, au petit matin, que je l'ai croisée. Elle portait un long manteau bleu étoilé comme un ciel d'été, elle était de dos et marchait devant moi. J'étais subjugué par son élégance, il flottait dans l'air un parfum épicé qui, mêlé à mon haleine alcoolisée, invitait au voyage. 

Désinhibé par la fatigue et quelques caïpirinhas, je la rattrapai et lui posai ma main sur l'épaule. Elle était froide et dure comme un lac gelé...En se retournant, elle me sourit et me dit en chuchotant :
" je reviendrai pour toi, une autre fois sûrement..."

Je n'ai jamais plu aux femmes. 

Report this text