Lettre à la France et d'ailleurs

Morgane Ng Tat Chung

Rédigée aux lendemains sombres de l'attentat contre Charlie Hebdo


En ces temps  sombres de conflits et d'inquiétudes, la France est plus que jamais à un carrefour idéologique.  Et la décision nous reviens à nous, peuple français, de choisir la direction dans laquelle nous voulons voir poursuivre notre avenir.

Des hommes sont morts. Au nom de la liberté, au nom de leurs idées, au nom de ce que nous sommes tous : Humains.

Humains oui, car ne l'oublions pas , nous sommes semblables. Nous naissons, nous vivons et notre souffle s'éteint un jour de la même manière. Que l'on soit d'ici ou d'ailleurs . D'une confession ou d'une autre,  prolétaire ou capitaliste.

Je suis révoltée de lire ce qui se passe sur la toile et sur les écrans de nos télévisions.  Des hommes sont morts et déjà l'intolérance danse sur leurs cendres . Dieu , foi , croyances, idéologies, sont autant de drapeaux agités dans le vent d'une haine qui s'abattra bientôt comme une vague sur notre pays.

Je trouve affligeant ces propos traitant de soi disant complots gouvernementaux tirés par les cheveux , d'amalgames religieux et autres fables sorties tout droit de certains esprits faibles, qui ne rendent de ce fait ni hommage ni justice aux personnes  décédées pour leurs dessins et leurs idées.  Peu importe les messages politiques, peu importe les médias , des hommes sont morts et cela même est une raison suffisante à l'unité dont nous devrions faire preuve .

Et ça me fait mal. Ça me fait mal de voir ouvert devant nous, à la place , un tel boulevard aux bottes de ces extrémistes de tous bords. Que leurs bottes soient peintes en vert ou en bleu marine…

La France a mal. Pas seulement à cause de ces terroristes, mais à cause de ses enfant qui ont quelque part oublié qu'être français c'était plus qu'être d'une religion ou d'une autre, d'être originaire d'un pays ou d'un autre. La France , c'est la possibilité de venir d'ailleurs et de se sentir ici comme chez soi. C'est pouvoir dire que nos racines sont loin mais que ce pays nous donne des ailes. La France c'est un carrefour de couleurs, de métissages , de croyances et de civilisations.

Alors je m'adresse à vous. Toutes ces personnes qui au nom d'une croyance , d'une foi , qu'elle soit religieuse ou idéologique , ont trouvé dans ces évènements un prétexte à la haine . 

                      Je crois que vous vous trompez de combat.

                                               Je suis Charlie.

Mais je suis aussi catholique , juive , musulmane, hindouiste , animiste . Je suis aussi espagnole , algérienne, italienne, polonaise , roumaine , marocaine , portugaise , sénégalaise. Mais avant tout , oui , je suis Française.

Et c'est au nom de cette croyance là , que je me bats chaque jour  pour être libre.

Report this text