LETTRE À UN FILS

Philippe Larue

Les papillons monarques chargent l'écho du Van Halen à expédier le larsen des ailes. Le noyau dépêche communique au scientifique, l'amande de sa découverte. L'étang est plus-que-parfait au galet.

Et si mon fils thon souhaitait me mettre en boite, au lieu de fourguer mon être sur un petit navire? Suis-je un écrivain sauce carnaval qui émulsionne l'alphabet ou bien un coktail de chez Stoke? Offices libres et rêveurs, mes plaies trouées ne sont rien comparées au silence de mon rocking-chair. Certes, je suis plutôt rémoulade en ce moment et le staphylocoque me rouille comme un Poussin.

Or, depuis quatre mois, c'est motus & bouches cousues. Ces pauses musicales sont latentes. Le soupir est profond de ton être et demain, j'ai deux mains architecturales d'excuses à cet été. Est-ce un interlude dans notre vie, peut-être courte? Mais pour mon âme, c'est un vacarme.

J'écris chaque jour une multitude de mots joueurs, mais j'ai peur qu'un jour, je dois esquisser les mots par souffrances, et là...ma vie s'arrêtera.


  • J'aime beaucoup ce texte très sensible. Pensez à lui avec tout votre amour et il va donner de ses nouvelles...

    · Ago over 6 years ·
    Img 1518

    divina-bonitas

    • Merci pour ce soutient

      · Ago over 6 years ·
      Image

      Philippe Larue

    • C'est normal. J'aide beaucoup de gens - bénévolement - dans cette situation. En fait j'ai mis au point une technique simple pour ce genre de coupure...je ne sais pas si cela pourrait vous servir. Vous pouvez me contacter en message privé si ça existe encore...

      · Ago over 6 years ·
      Img 1518

      divina-bonitas

    • Vous devez me compactez par message pour que je puisse y répondre ensuite, merci

      · Ago over 6 years ·
      Image

      Philippe Larue

Report this text