L’horizon abattu

moujik


Dans l'attente de l'horizon
Corps et visages abattus
Je tiens la main du muet
Lui qui a compris

Nous sommes
Au pays des dunes
Ou des torrents
Montagnes ou plaines
Peu importe

Le muet montre
Une tache sur le sol
Il faut suivre l'ombre du temps

Nous marchons.
Fine au début
Comme une aiguille
L'ombre s'étend
L'heure approche

Quand l'obscurité vient
Nous demandons au muet
L'heure est là
Mais où est l'horizon?

Il fait trop sombre
Nous ne voyons plus rien
Alors, le muet lâche ma main
Il s'agenouille

Et trace sur le sable
La signature
De notre dernier voyage

  • C'est top sympa merci!

    · Ago almost 8 years ·
    Aaeaaqaaaaaaaaxnaaaajdvjnjqxyzm1ltiwywytndzlmc04y2nilwfizdqyodi2zjkzza

    moujik

  • Eh bien, encore un texte magnifique, touchant, rhytmé. Bravo.

    · Ago almost 8 years ·
    Mouette des iles lavezzi orig

    valjean

  • Coi ?
    "Celui qui ne dit rien en dit toujours autant que celui qui n'en dit pas plus que lui."
    (Vieux proverbe horizo.no1-- prononcer horizonien)
    :-)

    · Ago almost 8 years ·
    Default user

    no1

Report this text